La famille Papavero ouvre une nouvelle cave à Bezannes - Routes des vins

La famille Papavero ouvre une nouvelle cave à Bezannes

Papavero_nicolas

Papavero_nicolas

Avec la création d’un cinquième établissement, une cave à Bezannes, la famille Papavero dont Nicolas Papavero, gérant du Wine Bar (Reims), lauréat dans la catégorie « bar à vins » du Tour des Cartes, Terre de vins 2018 entend faire bénéficier plus largement de sa fine connaissance des vins aux habitants de l’agglomération rémoise et aux villages viticoles alentours.

L’aventure de l’entreprise familiale des Papavero a commencé en 2005 avec le rachat de la cave « le Vintage », une adresse historique dont ils ont conservé le nom, située au pied de la cathédrale. On pourrait croire, vue sa situation, que celle-ci bénéficie d’abord d’une clientèle de touristes. En réalité, elle est plutôt fréquentée par des connaisseurs, et lorsqu’il s’agit de personnes étrangères à la région, elles viennent intentionnellement parce qu’elles en ont entendu parler et non en badauds.

Très vite, Gilles et ses deux fils Nicolas et Pierre-Louis s’aperçoivent que beaucoup de gens souhaiteraient consommer sur place ce qu’ils ont acheté. Or, la ville, toute capitale du champagne qu’elle est, ne compte à l’époque aucun véritable bar à vins ! Nicolas raconte : « Nous avons estimé qu’une boutique reste une boutique. L’achat à emporter n’est pas le même achat que la consommation sur place, laquelle doit être un moment de détente. D’où notre décision en 2011 d’ouvrir un bar à vins dans un lieu différent, le Wine Bar, place du Forum. Aujourd’hui, le terme de bar à vins est galvaudé, il suffit d’un saucisson, d’une bouteille de vin rouge, et on dit que c’est un bar à vins. Notre idée c’était de faire le bar à vins d’un caviste avec beaucoup de références et au fur et à mesure du temps, d’avoir une vraie profondeur de millésimes. »

La carte, récompensée à deux reprises par le concours de Terre de vins, compte effectivement 2000 références couvrant toutes les régions viticoles françaises. Elle accorde aussi une belle place aux vins étrangers, spécialement du Piedmont. « Côté champagne, nous l’avons scindée en deux. Il y a d’une part les vignerons, de l’autre les maisons, parce que pour nous, ce n’est pas la même façon de consommer. En ce qui concerne la partie récoltants-manipulants, nous avons voulu mettre en avant le vigneron, son village, sa typicité. Ils sont classés par sous-régions, notre objectif étant de représenter chaque terroir pour offrir au client la possibilité d’un véritable voyage. D’habitude au contraire, les cartes sont davantage construites selon la composition des cuvées : blancs de blancs, extra-bruts… »

Suivant la tendance du marché, la famille a également ouvert une cave 100 % spiritueux rue Courmeaux, et en 2020 une troisième cave rue Buirette. « Pendant l’épidémie de covid, le bar à vins était fermé, cela nous a donné l’occasion de réfléchir. On nous a proposé un local dans un lieu situé juste à côté de là où mon père a commencé en 1981 lorsqu’il n’était encore que salarié. On s’est dit que c’était un signe. »

La nouvelle cave de Bezannes vient compléter ce maillage et amène cette famille dynamique à sortir pour la première fois du centre-ville, pour gagner la périphérie de l’agglomération dans une autre ambiance, celle d’une cité champignon construite autour de la Gare Champagne-Ardenne (40 minutes de Paris). Dans ce centre d’affaires où beaucoup d’entreprises viennent s’implanter, ce sont souvent les employés au sortir du bureau qui passent dans la boutique.

La gamme de produits est magnifique. La famille a su dénicher quelques belles pépites dont elle a l’exclusivité à Reims comme ces deux jeunes artisans vignerons qui produisent de jolis meuniers, Alexandre Grimée et Wirth-Michel… Environ 70% des vins commercialisés sont bios ou biodynamiques. « Nous ne présentons jamais le vin en mettant en avant ces certifications. L’important demeure la qualité de la cuvée. Après, si on s’interroge sur la manière dont on obtient un tel résultat, les pratiques culturales bios peuvent être un facteur explicatif, mais il ne faut pas inverser les choses. »*

Caves Papavero : 9 Cour Christian Lange, 51430 Bezannes

Retrouvez les 100 finalistes du Tour des Cartes 2022 en cliquant sur ce lien.

Cet article La famille Papavero ouvre une nouvelle cave à Bezannes est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire