La grêle détruit environ 2.000 hectares du vignoble de Bergerac

Environ 2.000 hectares du vignoble de Bergerac (Dordogne) ont été « complètement détruits » dimanche lors d’un violent épisode de grêle, a-t-on appris lundi auprès de l’interprofession locale.

« On a subi un orage violent avec énormément de précipitations« , a déclaré à l’AFP Éric Chadourne, président de l’Interprofession des vins de Bergerac et Duras (IVBD). La grêle a frappé « la zone la plus dense » de l’appellation, malgré les systèmes anti-grêle. Des techniciens de la Chambre d’agriculture de Dordogne et de l’IVBD se sont rendus sur place pour évaluer l’ampleur des dégâts. Les vignerons avaient déjà dû faire face à un épisode de gelées quinze jours plus tôt. « On s’interroge sur la succession vraiment rapprochée de ces événements« , a ajouté le responsable. L’enjeu est désormais de « prendre soin des vignes pour essayer de sauvegarder ce qui va repousser« , a-t-il souligné. Pour les ceps abîmés par les grêlons, les conséquences risquent de se faire encore ressentir l’année prochaine. À ces aléas climatiques s’ajoute, à l’approche de l’été, la peur d’un retour du mildiou, maladie qui avait touché fortement la région en 2023. « L’hiver n’a pas été assez froid » pour tuer le champignon, qui s’étend par temps doux et humide, et fragilise les vignes en diminuant leur rendement.

Cet article La grêle détruit environ 2.000 hectares du vignoble de Bergerac est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire