La panthère des neiges arrive à Saint-Tropez

Les Maîtres Vignerons de la presqu’île de Saint-Tropez ont choisi cette année la panthère des neiges pour fêter les 15 ans de leur rosé Grain de Glace.

À l’heure où la désaisonnalisation des rosés se concrétise, notamment dans les stations de ski, les Maîtres Vignerons de la presqu’île de Saint-Tropez peuvent se targuer d’avoir pris quelques longueurs d’avance. Ils étaient même les pionniers en la matière avec le lancement en 2009 d’un rosé primeur baptisé Grain de Glace. Une prouesse technique et logistique pour cette cuvée proposée dès la 1er décembre, date légale de mise en marché du millésime, et jusqu’au 31 mars (12,95 € la bouteille de 75 cl). « Nous sommes partis du constat que les consommateurs de la côte achetaient aussi des rosés l’hiver au caveau [selon un sondage d’Opinion Way, près des trois-quarts des consommateurs déclarent boire du rosé l’hiver], raconte la directrice marketing Stéphanie Cottreau. Nous avons donc travaillé sur un rosé spécifique différent de ceux bus l’été ». Ce côtes-de-provence, frais et aromatique sur des notes exotiques, est issu des premières presses de raisin ; il provient d’une sélection d’une dizaine de parcelles vendangées de nuit pour davantage de fraîcheur et peu coloré, et bénéficie d’une vinification à froid. « Nous avons d’abord édité 12-15000 bouteilles la première année proposées en local et comme nous avons tout vendu, on a augmenté la production chaque année ». 15 ans après, la cuvée est passée à près de 130 000 cols. Le groupement de producteurs fonctionne en pré-commandes pour les cavistes et restaurateurs. Le top départ est donné lors d’une grande dégustation au caveau de Gassin à l’entrée de la presqu’île. Mais le Grain de Glace a dépassé depuis longtemps les frontières tropéziennes pour dévaler les pistes tout schuss et se retrouver à la carte de nombreux restaurants de stations de ski dans les Alpes et les Pyrénées. Celle-ci représentent désormais les deux-tiers des ventes. La demande sur les terrasses parisiennes et à l’export, dans une vingtaine de pays en particulier en Espagne et aux Etats-Unis, a également progressé. 

Des bouteilles collector
La bouteille tropézienne sérigraphiée et animalière ne doit pas être étrangère à son succès, suscitant même un esprit collector et en faisant un rosé de Noël à mettre sur les tables de fêtes. Après ours, tigre, aigle, pingouin, marmotte…Grain de Glace fête en 2023 son quinzième millésime avec une magnifique panthère des neiges accompagnée sur les réseaux sociaux d’une vidéo virale. La cuvée est également vendue en coffret avec un verre blanc sérigraphié affichant la même ambassadrice des neiges. « La tendance est désormais bien ancrée sur la Presqu’île et dans les stations de montagne qui aiment recréer l’ambiance festive des plages pendant l’hiver » explique Stéphanie Cottreau. Elle surfe également sur les grands formats, magnums (30€) et jéroboams (108,65€) sur-représentés à plus de 5 % des ventes contre 2 à 3% pour les autres rosés. Fort de son succès, Grain de Glace a bien suscité quelques copies mais la marque, le concept et le packaging ont été déposés par le groupement tropézien.

Renseignements et vidéo sur www.maitresvignerons.fr 

Cet article La panthère des neiges arrive à Saint-Tropez est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire