Languedoc : Les Intrépides, au nom du collectif - Routes des vins

Languedoc : Les Intrépides, au nom du collectif

Quatre vigneronnes du Languedoc ont décidé d’unir leurs philosophies et leurs engagements sous la bannière d’un collectif. Pour Terre de Vins, Armelle Tafoiry, Marie Chauffray, Anaïs Ricome et Lidewij van Wilgen, alias « Les Intrépides », évoquent cette nouvelle communication à quatre voix.

Prêt à prendre des risques, déterminé, décidé, courageux, audacieux, téméraire, la définition du mot « intrépide » fleure bon le métier de vigneron. En Languedoc, région viticole parmi les plus dynamiques de France, quatre vigneronnes, au regard neuf et à l’énergie débordante, ont décidé de s’emparer de cet adjectif pour en faire un nom de collectif hors du commun. « Les Intrépides » s’appellent Armelle Tafoiry, Marie Chauffray, Anaïs Ricome et Lidewij van Wilgen. Si les parcours sont différents, les valeurs sont les mêmes. « C’est vrai que l’on a une multitude de points communs, analyse Anaïs Ricome du Domaine de la Croix Gratiot à Montagnac (30 ha en AOP Picpoul de Pinet, IGP Pays d’Hérault et AOP Languedoc). Nous avons un sacré tempérament, nous partageons un savoir-faire, une vraie sensibilité et un profond respect pour la nature. Il se dégage de ce collectif une belle énergie, une dynamique. »

« A quatre, on est plus forte que toute seule ! »

Une dynamique née dans le cadre des Vinifilles, autre association emblématique de vigneronnes (il y en a une bonne dizaine en France dont les Dames de Cœur de Loire, les diVINes d’Alsace, Elles et Beaujolais, Les Aliénor du vin de Bordeaux, etc…) C’est de cette rencontre qu’a germé l’idée de se rassembler pour unir leurs forces et communiquer à quatre voix. « Depuis que je me suis installée en viticulture, j’ai compris qu’à deux c’était mieux que toute seule, poursuit Armelle Tafoiry (photo ci-dessous) qui a créé le domaine Les Terres d’Armelle en 2013 à Maraussan (un peu plus de 5 ha en AOP Languedoc, IGP Coteaux de Béziers et IGP Côtes de Thongue). Avec ce collectif, cela prend tout son sens. A quatre, on est plus forte que toute seule. Au départ, c’est d’abord de l’échange, de l’entraide, des groupages et désormais nous allons communiquer ensemble et nous espérons que ‘Les Intrépides’ vont faire beaucoup de bruit. »

« On se stimule, on partage une curiosité, une envie d’avancer… »

Chacune, à sa manière, fait déjà parler dans le microcosme des experts du vin. « On est fières que nos vins se retrouvent maintenant sur des tables étoilées en France et dans le monde, et heureuses que certains connaisseurs nous classent parmi les meilleurs vins de la région », ajoute Lidewij van Wilgen, la vigneronne du domaine Terre des Dames à Murviel-lès-Béziers (13 ha en AOC Languedoc et IGP Pays d’Oc). Cette Néerlandaise, qui a quitté sa patrie natale en 2002, a une certaine conception de son métier : « Faire du vin c’est par définition un métier un peu caché et solitaire. C’est un plaisir de s’associer à quelques filles qui vivent la même vie. Entre nous, il y a une énergie qui est plus grande que chaque domaine pour soi. On se stimule, on partage une curiosité et une envie d’avancer autour des mêmes valeurs écologiques et bio/biodynamiques. Dans nos vins, on cherche la même précision, élégance et pureté. Je pense qu’on prend toutes le même plaisir dans ce que l’on fait, ça se sent, ça se déguste et ça rend logique de se présenter ensemble. »

« Ces morceaux de nos individualités qui font de nos vins de grands vins »

Un discours qui a une vraie résonance au sein de ce cercle de liberté et d’émotion. « Ancrées dans la réalité du métier de vigneronne, et dans nos connaissances de la nature, nous exprimons nos personnalités dans nos vins sans fards et sans artifices, prolonge Marie Chauffray du Domaine de la Réserve d’O à Arboras (14 ha en AOP Terrasses du Larzac). En participant à ce collectif, nos échanges nous permettent de nous ressourcer, nous donnons, nous recevons, cela nous permet de ne pas nous sentir isolées. Le mot solidarité prend tout son sens. L’important c’est aussi de pouvoir nous montrer telles que nous sommes, sans renoncer, ni se démentir. Et surtout il y a en nous quatre, du merveilleux, de la fantaisie et plein d’audace et ce sont ces morceaux de nos individualités qui font de nos vins de grands vins. Les aventures, les épreuves et les passions ne manquent pas, il ne faut pas hésiter, pas avoir peur et surtout oser. L’action et l’intuition sont les maitres mots de notre voyage dans le monde du vin. » Ou quand vives personnalités et vins de qualité riment avec féminité !

Cet article Languedoc : Les Intrépides, au nom du collectif est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire