L’appellation Mercurey fête ses cent ans !

Mercurey est fière de marquer cet anniversaire avec trois rendez-vous passés et à venir, reflets d’un territoire uni au savoir-faire réputé et confiant dans l’avenir.

Cela fait un siècle qu’elle existe officiellement (grâce à un jugement du 29 mai 1923) avec des limites géographiques précises. Elle le doit à deux de ses vignerons qui ont souhaité protéger ce nom en saisissant le tribunal de Chalon pour dénoncer la pratique de vignerons de communes voisines qui osaient déclarer produire du Mercurey. Mais si elle tient à fêter dignement ce centenaire, c’est autant parce qu’elle est fière de son héritage que parce qu’elle a conscience d’être « un trésor à redécouvrir ». Cette expression du président de l’ODG, Amaury Devillard, souligne l’évolution des vins de Mercurey depuis 25 ans. L’appellation, une des plus importantes de Bourgogne (650 ha), a longtemps alimenté le négoce parfois au détriment d’une qualité optimale. Les vignerons ont depuis augmenté leur production de bouteilles et, grâce à une réelle entraide, fait progresser leurs vins. « La réputation de vins quelque peu rustiques semble aujourd’hui caduque au profit de vins connus pour être gourmands, équilibrés, fruités, aux tannins fins et d’une grande digestibilité » précise Amaury Devillard. La place et la notoriété des Mercurey blancs (représentant 15% de l’appellation) va également croissant ; le chardonnay comme le pinot noir s’épanouit volontiers sur les terroirs aux profils variés de Mercurey. La Saint Vincent Tournante de 2017 (100 000 visiteurs) avait déjà donné le signal d’un nouvel élan commercial. La forte hausse des vins de la Côte d’Or a aussi rejailli favorablement sur les vins de la Côte chalonnaise. 

C’est un anniversaire en trois étapes que vit le village. Les festivités ont débuté le 30 mai dernier avec la commémoration du décret d’appellation : 3 plaques ont été posées à Mercurey, Saint Martin sous Montaigu et au Caveau Divin. La fête atteint son paroxysme le 8 juillet avec un public large qui a pu savourer les animations variées. Le meilleur (pour les gourmets) est à venir avec le dîner de gala le vendredi 8 mars 2024 à l’Abbaye de Maizières en présence des chefs de Lameloise et de L’Amaryllis, Eric Prat et Cédric Burtin qui sauront, par leurs mets étoilés, sublimer les crus de Mercurey. Le lendemain, les amateurs et la presse seront invités à une grande dégustation qui sera suivie d’une conférence historique donnée par le maire de Chalon. Le devoir de mémoire est un élément phare du rayonnement de la commune. Celle-ci vient de fêter la saint Vincent qui a attiré un grand nombre de jeunes curieux de leur passé et attachés à leur terre, souligne Amaury Devillard. Benoît et Emilie Eschard (Domaine Jeannin-Naltet) témoignent de leur rôle d’héritiers et de passeurs : « La célébration de la St Vincent, les anniversaires des appellations et des confréries sont des moments importants pour la communauté viticole. Nous sommes honorés d’être les garants de notre Saint pour cette année et les ambassadeurs de l’Appellation Mercurey à la St Vincent Tournante le week-end prochain. A l’heure où l’individualisme est roi, il semble fondamental de soigner ce bien collectif qu’est notre belle appellation de Mercurey. Il s’agit d’un héritage, et nous ne sommes que des gardiens temporaires de nos parcelles, avec la responsabilité de les transmettre dans un état au moins aussi excellent que celui dont nous avons hérité. C’est la réflexion et la mise en œuvre collective des mesures qui nous permettra de gérer la transition et d’assurer à l’Appellation de fêter ses 1000 ans dans 900 ans ! ».

Cet article L’appellation Mercurey fête ses cent ans ! est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire