Lascombes serait vendu ! - Routes des vins

Lascombes serait vendu !

On évoque la plus grosse transaction financière à ce jour dans l’histoire du vignoble bordelais. La MACSF (Mutuelle d’Assurances du Corps de Santé Français) cèderait le Château Lascombes, Second Grand Cru Classé 1855 de Margaux, à un investisseur américain.

Le Château Lascombes fait partie du cercle très restreint de la vingtaine de propriétés les plus cotées du vignoble bordelais. Second Grand Cru Classé 1855 de Margaux, assis sur 120 hectares en appellation Margaux et une dizaine en Haut-Médoc, c’est un poids lourd de la place de Bordeaux. Identifiable à sa célèbre bouteille gravée – depuis 1892 -, à sa capsule violette et à son ambitieuse devise « Second Grand Cru Classé Margaux mais Premier dans tous les esprits », le Château Lascombes était souvent cité au XIXème siècle comme le rival du Château Margaux.

Signe extérieur de richesse, sa chartreuse s’est transformée sous le Second Empire en un Château avec de multiples fenêtres ouvertes sur le monde. Au siècle suivant, il est passé dans différentes mains dont celles du célèbre négociant Fernand Ginestet puis dans celles du bouillant Alexis Lichine, ce Russe blanc naturalisé Américain, aide de camp d’Eisenhower durant la Seconde Guerre mondiale pour devenir un magnat du vin par la suite. Ce cru est alors devenu une star outre-Atlantique et ce n’est pas surprise de découvrir que l’acquéreur serait américain.

Rappelons que ce cru de Margaux a connu une perte de vitesse dans les années 1970 alors sous pavillon anglais. Sa renaissance s’opère à la lueur des années 2000 avec le groupe américain Colony Capital qui va investir pour remettre le Grand Cru Classé de Margaux sur les rails.

Des négociations longues, en 2019 et 2020, avaient failli aboutir à la cession de château au profit de la société d’assurance italienne Générali mais, sur le fil, la signature n’avait pas été engagée. Depuis, tout semblait laisser penser que CMACSF (une mutuelle d’assurances dans le secteur de la santé) allait s’engager dans un nouveau mandat et c’était d’ailleurs le discours officiel. Les investissements ont perduré sous la direction de Dominique Befve. En début d’année, à la faveur du nouveau chai majestueux, un dîner mémorable avait été donné à la propriété en présence du directeur général de CMACSF, Stéphane Dessirier.

Depuis quelques temps, la MACSF cherchait un repreneur. Selon le journal Sud-Ouest, ce serait fait. L’acquéreur serait un Américain qui posséderait déjà trois propriétés viticoles en Californie.

Contactez par Terre de vins, Dominique Befve se refuse à tout commentaire pour le moment. A suivre.

Cet article Lascombes serait vendu ! est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire