Le Château d’Avize servi avec fromages par Leclerc-Briant

La maison Leclerc Briant a choisi de servir son champagne Château d’Avize sur un plateau de fromages. Une opération pairing en compagnie des produits sélectionnés par Marie-Anne Cantin, fromager-affineur du Bristol, mais aussi l’occasion de raconter l’histoire incroyable de ce lieu ;

L’histoire du Château d’Avize est quelque peu rocambolesque. Propriété pendant longtemps de la famille De Cazanove, il a d’abord été vendu avec la marque Cazanove au groupe Martini à la fin des années 50 puis à Moët-Hennessy au début des années 80 qui récupère les vignobles. « La propriété servait en fait de salle de préparation pour les cadeaux de fin d’année de Moët et de dépôt dans ses caves qui pouvaient loger trois millions de bouteilles », raconte Frédéric Zeimett, directeur général de Leclerc Briant. 

L’aventure russe
Finalement le château du XIXe qui ne possède plus que 2,13 hectares de vignes (mais en grand cru), est revendu il y a une douzaine d’années à un oligarque russe, une première en Champagne. Le magnat de la chimie et de l’agroalimentaire Boris Titov, déjà élaborateur de millions de bouteilles de mousseux made in Russia. Ce proche de Poutine affiche alors un ambitieux projet œnotouristique de luxe avec un hôtel-spa-restaurant. Le champagne est élaboré à partir de 2012 (après un millésime vinifié chez De Souza) par un certain Hervé Jestin, chef de caves de Leclerc-Briant et pape de la biodynamie en terres champenoises. Titov, tout en thésaurisant les bouteilles en caves sur 10 millésime n’obtient jamais le financement du projet et les héritiers finissent par revendre en 2020 la propriété à un jeune négociant d’Avize, Gaëtan Gillet. Ce dernier n’a pas non plus toute la surface financière pour assumer l’acquisition et se tourne naturellement vers Leclerc-Briant qui vinifie toujours les vins. 

Château d’Avize de?but XXe sie?cle

Une marque à part entière
« Nous avons racheté les stocks et transformé les achats de raisin en approvisionnements directs avec un contrat sur 10 ans, tandis que le propriétaire garde l’usage des caves et le château assez délabré qui ne nous intéressait pas, précise Frédéric Zeimett. L’idée est d’en faire une marque à part entière et pas simplement une cuvée, la dénomination Château étant rare en Champagne ». Hormis celui d’Avize ne sont commercialisés que le château Boursault, ancienne propriété de la Veuve Clicquot, dans la famille Fringhian depuis près d’un siècle, et le chateau de Bligny propriété depuis plus de 20 ans de la famille Rapeneau (Champagne Cazanove et GH Martel). Car pour conserver le nom « château », le vin doit être issu d’une seule parcelle, vinification et élevage devant être réalisés sur place. C’est le cas d’Avize, les Russes ayant construit une cuverie moderne sur place, au coeur du village, en contrebas du célèbre domaine Jacques Sélosse. Le vignoble a été converti en bio à partir de 2011, certifié en 2014, et en biodynamie (Demeter) à partir de 2015. Leclerc Briant, propriété d’investisseurs américains, Mark Nunelly et Denise Dupré depuis 2012, a décidé de commercialiser cette cuvée unique via la place de Bordeaux. Elle a été confiée à neuf  négociants qui en ont l’exclusivité « car ils ont accès aux grands amateurs de vin à l’international  et ils sauront vendre une bouteille à 250€, ce qui n’est pas forcément le cas de notre réseau de distribution », reconnait le directeur. 

Des mariages avec les fromages
Composé uniquement de chardonnays grand cru vinifiés et élevés pour 80% en barriques bordelaises, le premier millésime 2012 en brut nature (dosé à 2g sucre/l.) est finalement sorti des caves l’an dernier suivi par le 2013 cet automne. Dégustés avec une dizaine de fromages, quelques accords ont remporté les suffrages : le 2013, fruité sur une trame citronnée, avec un chèvre et un livarot; le 2012 plus pâtissier et délicatement épicé avec un Charolais, un époisses et un maroilles. « Les associations ne sont pas si évidentes, avoue Marie-Anne Cantin qui insiste pour goûter les fromages sans les croûtes. On pense souvent à tort qu’il suffit de servir un fromage double crème avec le champagne mais dans ce cas, ça ne fonctionnait pas ».

Cet article Le Château d’Avize servi avec fromages par Leclerc-Briant est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire