Le domaine Hubert Brochard à Sancerre se restructure

Ce domaine historique du Centre-Loire a été patiemment restructuré depuis son rachat en 2022 par la Maison Langlois Château, propriété du Groupe Bollinger. Des hommes, des moyens nouveaux, une meilleure connaissance des terroirs et une gamme repensée à la clé. 

L’aventure sancerroise de la Maison Langlois Chateau ne date pas d’hier. C’est en effet en 1986 qu’avait été racheté le château de Fontaine-Audon (15 hectares) auquel viendra s’adjoindre celui de Thauvenay en 2017 (18 hectares) avant le rachat du domaine familial Hubert Brochard. Le nouvel ensemble ainsi constitué, qui gardera le nom Hubert Brochard (de son côté Langlois Chateau se reconcentre sur les vins de Saumur et notamment les crémants), constitue un vignoble de 89 hectares dont l’intérêt majeur est d’être situé sur les 3 principaux terroirs de Sancerre : les terres de silex, les caillottes et les terres blanches. Les vignes ainsi rachetées se sont avérées très complémentaires de celles que possédait déjà Langlois Chateau. La famille Brochard avait en effet son vignoble historique sur le très qualitatif secteur de Chavignol mais s’était également diversifiée en achetant des parcelles bordant les châteaux de Fontaine-Audon et de Thauvenay. Une aubaine donc permettant de constituer des ensembles homogènes avec les anciennes parcelles de Langlois Château tout en y adjoignant des vignes dans un secteur incontournable dont la Maison était jusqu’ici absente. Pourtant, la grande diversité de terroirs n’était pas auparavant réellement mise en avant avec des assemblages. C’est justement pour initier une véritable inflexion à ce niveau que le nouveau Directeur de Hubert Brochard, le chilien Rodrigo Zamorano, a souhaité procéder rapidement à des fosses pédologiques. De quoi identifier précisément 130 parcelles différent, un terrain de jeu enthousiasmant qu’il compte bien explorer. Pour ce faire, il disposera à partir dès la vendange 2025 d’une toute nouvelle cuverie gravitaire où un nombre de cuves plus élevé permettra de développer l’approche parcellaire. On y retrouvera également d’autres contenants, dont des fûts et des amphores (introduites en 2023) déjà utilisées par Rodrigo.

©Domaine Hubert Brochard

©Domaine Hubert Brochard

©Domaine Hubert Brochard

©Domaine Hubert Brochard

©Domaine Hubert Brochard


Une gamme renouvelée
Ces premiers travaux ont d’ores et déjà permis de repenser la gamme de vins et de lui donner davantage de cohérence. C’est ainsi que l’on retrouve une gamme « classique », point d’entrée dans les vins du domaine. Des vins accessibles, déclinés dans les 3 couleurs et très représentatifs de Sancerre. Vient ensuite la gamme « terroirs » qui ambitionne de présenter des vins typiques des grands sols sancerrois. Le « château de Thauvenay » permet de mieux comprendre les terres blanches, ces sols argilo-calcaires donnant des vins d’une rondeur et d’un fruité particulièrement gourmand. Le « Château de Fontaine-Audon » pour les terres de silex et ces vins ciselés, minéraux et droits.  « Les 3 Côteaux » enfin pour une plongée dans les caillottes, avec des vins puissants et profonds. Et puis, joyaux de la couronne, les parcellaires qui donnent à déguster certaines des parcelles les plus identitaires du vignoble. On y retrouve donc les mythiques « Cul de Beaujeu » et « La côte des Monts Damnés ». Sur le millésime 2022 (actuellement présenté), ces deux cuvées montrent des niveaux qualitatifs très intéressants, avec des vins bien définis et expressifs. Mention spéciale peut-être pour La côte des Monts Damnés absolument magnifique de densité et de concentration finement acidulée. Dernier parcellaire (pour le moment car Rodrigo en expérimente déjà d’autres), « la grande haie » qui est une expression spécifique et très aboutie du silex du château de Fontaine-Audon. A noter qu’une partie du vignoble est déjà en conversion biologique et que l’objectif est que l’ensemble du domaine soit labellisé bio d’ici 2030. Et pour accompagner ce vent de renouveau, les habillages de tous les vins ont été revus et arborent une étiquette très élégante. Un nouveau site internet vient également tout juste d’être lancé. 

Cet article Le domaine Hubert Brochard à Sancerre se restructure est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire