Le lion sort sa griffe 

Canteperdrix à Caromb et Saint-Marc à Mazan. Les deux caves voisines qui regardent le mont Ventoux ont fusionné en 2019, histoire de mutualiser leurs complémentarités. Elles se sont dotées d’un site de vinification high-tech dédié aux blancs et rosés. En parallèle, une sélection de Crus méridionaux complète le haut de la gamme.

L’une a pour symbole une perdrix, l’autre un lion. A elles deux, elle réunissent 200 exploitations disséminées sur 18 communes, offrant un terrain de jeu de 1 000 hectares où sont produits l’AOC Ventoux à 80 % et 20 % d’IGP. Le rouge y est majoritaire mais le blanc gagne du terrain. Bien conseillés par Lisa Durand, la responsable vignoble, les viticulteurs plantent les cépages clairette et rolle. Le nouveau chai de 8 000 hectolitres a justement été conçu pour vinifier les vins blancs au profil associant fraîcheur et minéralité et rosés subtils et élégants. Sophie Morel pilote cette cave cathédrale optimisant les pressurages et macérations des bourbes, séparant jus de presse et jus de goutte. Ce savoir faire produit de jolies pépites, telle la cuvée Saint Marc Ventoux 2022 (7€), un clairette-grenache aux arômes thiolés de fruits exotiques et d’agrumes, faite de rondeur et de tension mêlées. Dans le même esprit savoureux, le rosé 2023 (7€), offre son élégance florale, ses fruits blancs gainés de pamplemousse rose.

Des Crus griffés
Le lion sort sa griffe avec cette gamme premium de Crus méridionaux. L’origine vient de la cave coopérative de Gigondas qui a confié la distribution de son AOC sur le secteur traditionnel à la cave Saint Marc, en 2019. Cette association est basée sur une même philosophie d’attachement à leur terroir et une même stratégie. « Ceci offre aux distributeurs un complément de gamme et un seul lieu d’enlèvement idéal pour la logistique », explique Mickaël Benadouda, le directeur commercial de la cave et de la société de distribution. Dès lors, Beaumes-de-Venise, Vacqueyras, Châteauneuf-du-pape (rouge & blanc) et Vinsobres viennent compléter les rayons des marchés CHR. Ce dernier, dénommé « Vim Solis » (12€), propose un nez de fruits noirs à l’alcool légèrement confits et d’épices. Une palette retrouvée dans une bouche juteuse et gourmande, avec une touche acidulée en finale.

 www.vignerons-saint-marc-canteperdrix.fr

Cet article Le lion sort sa griffe  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire