Le marché du champagne en 2021 - Routes des vins

Le marché du champagne en 2021

Palmares-champagnes-plus-chers-premier-semestre-2021

Champagne ! Après une année morose due à la pandémie en 2020, la Champagne a connu une belle année 2021 qui lui a permis de retrouver des couleurs. En effet, nous parlons bien d’une hausse des ventes de 32% en volume par rapport à 2020, 322 millions de bouteilles se sont vendues, portant le chiffre d’affaires à 5,5 milliards d’euros.

Ces chiffres records sont dus à un rebond autant au niveau des exportations qu’au niveau du marché français. Les exportations ont bondi de 15% en volume par rapport à 2019, atteignant les 180 millions de bouteilles exportées. Quant au marché français on est à 142 millions de bouteilles vendues, soit une hausse de 25% par rapport à 2020. Ainsi, les ventes totales ont même dépassé le niveau d’avant-crise, de 2019.

Comment expliquer ce rebond des ventes de champagnes ?

Cette renaissance a eu lieu malgré un tourisme et un évènementiel en berne, la crise sanitaire ayant été, vous le savez, toujours bien présente en 2021. Ainsi nous pouvons supposer que c’est la consommation à domicile qui a pris le relais, ce qui a permis à chacun de se faire plaisir et de partager, remédiant ainsi aux difficultés de l’année passée. En effet, qui serait prêt à renoncer au plaisir de déguster une belle coupe de Champagne ?

Autre facteur explicatif : une véritable accélération de la demande à partir du mois d’avril. Ainsi, les professionnels qui avaient réduit leurs stocks en 2020 ont dû y faire face et ont parfois été pris de court. La demande a été tellement élevée qu’il y a eu une surchauffe en fin d’année, conduisant même à des phénomènes ponctuels de pénurie. Il n’y a pour autant pas eu de rupture généralisée des approvisionnements.

Une gestion collective à la hauteur

Face à cette situation, saluons le modèle champenois de pilotage des rendements et des réserves, la Champagne étant la seule région en France autorisée à faire des réserves d’une année sur l’autre, lui permettant de pallier des rendements plus faibles ou à des pénuries. Le millésime 2021 s’est avéré particulièrement difficile avec le gel et le mildiou, amenant une baisse de la production de 26% par rapport à 2020. Ces réserves ont donc permis de compenser cette baisse de la production, et de répondre à la demande.

Sur ce, que diriez-vous de découvrir notre jolie gamme pour compléter votre cave ? C’est par ici !

Tous nos vins en vente

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire