Le ministre de l’Agriculture annonce 80 millions d’euros d’aides pour les viticulteurs

Le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a annoncé mercredi que le gouvernement mettait sur la table 80 millions d’euros supplémentaires pour soutenir « l’ensemble des régions viticoles qui sont en crise« .

En pleine crise agricole, le ministre a expliqué sur Sud Radio que l’Etat prendrait en charge « les intérêts d’emprunt sur l’année 2024 » pour soulager la trésorerie des vignerons en difficulté. L’enveloppe de 80 millions d’euros doit permettre « de couvrir les aléas qu’ont rencontrés un certain nombre de régions (…) ça couvre l’ensemble des régions viticoles qui sont en crise, évidemment« , a expliqué le ministre. Il a notamment évoqué la prise en charge des pertes de production liées à la maladie du mildiou, qui a particulièrement sévi dans le Bordelais en 2023. Les viticulteurs reprochaient aux assureurs de ne pas prendre en charge ce genre d’aléas. Le gouvernement s’était par ailleurs dit à l’automne prêt à financer une campagne d’arrachage temporaire de vignes pour résorber la surproduction le temps que la consommation reparte. Marc Fesneau a indiqué que le financement de cette campagne pourrait s’élever à 150 millions d’euros destinés à subventionner les viticulteurs qui arrachent leurs vignes. Cette mesure sera soumise à l’aval de la Commission européenne. Cela pourrait concerner « jusqu’à 100.000 hectares » (sur près de 800.000 hectares de vignes en 2020), selon lui. Mardi, lors de sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre avait indiqué que le « fonds d’urgence » promis aux viticulteurs serait débloqué « avant la fin de la semaine« .

Cet article Le ministre de l’Agriculture annonce 80 millions d’euros d’aides pour les viticulteurs est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire