Le négoce bordelais vend (aussi) de grands vins hors Bordeaux - Routes des vins

Le négoce bordelais vend (aussi) de grands vins hors Bordeaux

Depuis quelques années, la place de Bordeaux distribue un nombre croissant de références en provenance d’autres régions françaises et du reste du monde. En cette rentrée, plusieurs négociants ont présenté une partie de cette offre méconnue et très qualitative.

Après Maison Ginestet dont nous vous parlions il y a quelques jours, c’est Duclot qui organisait une grande dégustation à Paris d’une sélection de ses références hors Bordeaux. Cet exercice coïncide avec la mise en marché progressive de ces grands vins que le négociant vendra cette année au fur et à mesure de leur disponibilité physique dans ses chais au cours du dernier trimestre 2022. Et si cet intérêt pour les vins de Champagne, d’Italie, du Chili ou bien encore des Etats-Unis n’est pas nouveau, la multiplication des références s’est récemment accélérée. Thomas Baudin, Directeur achat Place de Bordeaux, nous explique ainsi que « depuis 2 ou 3 ans, l’offre de Duclot sur ce segment s’est étoffée avec désormais 45 références sur plus d’une centaine que propose la Place. Nous étudions régulièrement de nouveaux dossiers. Toutefois, tous ne sont pas pertinents au regard, notamment, des contrats de distribution pouvant déjà exister par ailleurs ». L’objectif affiché des négociants n’est pas de cannibaliser leur cœur de métier qui demeure la vente de grands vins du Bordelais. Il s’agit au contraire d’une offre complémentaire clairement positionnée.

Des cuvées et des vignerons emblématiques

Duclot offre ainsi des vins haut-de-gamme, majoritairement en provenance des Etats-Unis et d’Italie avec des étiquettes parmi les plus iconiques à l’instar de Promontory 2017, reconnu à juste titre comme l’un des plus grands cabernets sauvignon de la Napa Valley. Ce vin produit par la célèbre famille Harlan témoigne de l’évolution d’une partie des grands vins américains une densité tannique bien présente mais dotée d’une fraîcheur admirable dès l’attaque. Un vin droit, à l’opulence totalement apprivoisée, doté d’un toucher de bouche soyeux et d’une complexité aromatique oscillant entre fruits rouges étincelants et épices fondues, notes camphrées délicates et pointes d’herbes aromatiques. Une rareté qui sera prochainement disponible à un prix certainement proches voire légèrement supérieur au millésime 2016 (760€). Toujours incontournables également, les vins de Vérité en Sonoma Valley, « la Joie », « la Muse » et « le Désir » (450€ chacun), hommages respectifs au cabernet sauvignon, au merlot et au cabernet franc. Heureusement, d’autres vins s’avèrent plus accessibles. Ceux d’Inglenook produits par la famille Coppola par exemple avec Blancaneaux 2020 (64,80€), un blanc à l’assemblage rhodanien (viognier, marsanne, roussane), à l’élégance florale. La cuvée Rubicon 2019 (199,20€) offre pour sa part un cabernet sauvignon majoritaire puissant, profond et complexe (cassis, cerise noire) encore un peu serré mais déjà très séduisant. Du côté du Chili, plus précisément dans l’Aconcagua Valley, Seña 2020 (120€) est un vin de caractère, aux puissants tanins poudrés et à l’acidité vibrante. Un vin taillé pour la garde dont le style est décliné dans un second vin plus accessible par une rondeur de milieu de bouche, le Rocas de Seña 2020 (50,40€). Côté transalpin, citons notamment le Caiarossa 2019 (environ 50€), vin biodynamique toscan produit par la famille Albada Jelgersma propriétaire du Château Giscours à Margaux. Une aromatique envoûtante associant des fruits noirs fins, une pointe de réglisse et de cannelle avec une belle mâche en bouche. Un vin séveux et sapide très bien réalisé. N’oublions pas les vins toscans de Bibi Graetz dont la notoriété va crescendo. Les amoureux du sangiovese trouverons avec le Testamatta 2020 (85€ environ) une superbe introduction avec un vin aux notes florales exquises et de fruits rouges infusés. La trame tannique est d’une grande fluidité, cornaquée par une acidité franche. Délicatesse et structure réunis, tout comme le Colore 2020 (environ 210€) issus de vignes encore plus âgées. Une cuvée encore plus complexe aromatiquement au milieu de bouche intense et doté d’une sapidité hors pair. Signalons enfin pour revenir dans l’Hexagone la très originale Odyssée 2019 du domaine Matthieu Dumarcher. Un vin de France qui associe avec beaucoup de malice cabernet sauvignon du bordelais et grenache et mourvèdre du Rhône nord. Une friandise suave et caressante au fruité d’une grande pureté.

Cet article Le négoce bordelais vend (aussi) de grands vins hors Bordeaux est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire