Le pape en odeur de sainteté 

Un litige ancien entre l’ODG et le syndicat de Châteauneuf-du-Pape, l’INAO et Les vignerons des dentelles trouve une issue.

Pour l’ODG de l’AOP Châteauneuf-du-Pape, le Syndicat des Vignerons de l’AOP Châteauneuf-du-Pape et l’INAO, la papauté est sacrée. L’utilisation du terme pape et de ses attributs ne s’apposent pas où l’on veut et quand on veut. De nombreux exemples de cuvées aux dénominations surfant sur sa popularité, ont fini au purgatoire. Les vignerons de l’enclave des papes et Châteauneuf-de-Gadagne, entre autres, l’ont bien intégré. Pour avoir usé « d’éléments verbaux (notamment le terme « Pape » et autres références à la Papauté) et figuratifs (la coiffe papale et les clés entrecroisées), sur une cuvée de muscat,  Les vignerons des dentelles (Rhonéa) ont écopé d’un rappel à l’ordre « pour désigner des vins ne bénéficiant pas de cette appellation. Dans le cadre de sa mission de défense des signes d’identification de la qualité et de l’origine, l’INAO est intervenu dans la procédure afin de soutenir les demandes de l’ODG et du Syndicat, qui étaient contestées par les sociétés Rhonéa ».

Les deux organismes, ainsi que l’INAO, annoncent officiellement la signature d’un protocole d’accord transactionnel, qui met fin à ce vieux litige devant le Tribunal judiciaire de Paris. « Il prévoit des concessions réciproques entre les parties, notamment l’engagement des sociétés Rhonéa de cesser toute évocation de l’AOP Châteauneuf-du-Pape et le désistement de l’INAO, du Syndicat et de l’ODG de leur action. Ite missa est 

Cet article Le pape en odeur de sainteté  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire