Le Tour de France dans les bulles de Limoux - Routes des vins

Le Tour de France dans les bulles de Limoux

Après une journée de repos à Carcassonne, les coureurs de Tour de France découvrent aujourd’hui, Limoux et son vignoble. Au cours de cette 16è étape, trois appellations de vins effervescents et deux appellations de vins tranquilles du Limouxin sont au rendez-vous, au début des 178,5 kilomètres qui relient Carcassonne à Foix.

Lors de la 16è étape du Tour de France, qui va de la cité de Carcassonne (Aude) à la ville de Foix (Arriège), il ne faut pas perdre de temps pour voir le vignoble de Limoux. Dans les premières minutes qui suivront le départ (à 13 kilomètres) les coureurs seront dans l’aire d’appellation quand ils monteront la côte de Saint-Hilaire, abbaye bénédictine connue pour être le berceau de la Blanquette de Limoux. Il s’agit d’une côte qui grimpe à 275 m pendant 1,5 km, avec une pente de 5,5% avant de descendre doucement vers la ville de Limoux. De modestes prémices puisque dès la sortie du vignoble Limouxin, à l’ouest de la ville de Limoux, le col de l’Espinas à 543 m, accélérera le rythme, bien avant la dernière heure de l’étape, Port de Lers (11,4 km à 7%) puis le Mur de Péguère à 1375 m (9,3 km à 7,9%. La descente sera rapide jusqu’à Foix mille mètres plus bas.

Naissance à l’abbaye de Saint-Hilaire

Tout le monde connait le nom de Limoux à cause de sa Blanquette, mais qui sait que le Limouxin rivalise avec la Champagne dans la course à la paternité des premiers vins effervescents du monde ? Au tournant du XVIIIe siècle, lorsque Dom Pérignon élaborait ses premiers champagnes, un autre moine bénédictin était aussi à l’œuvre à l’abbaye de Saint-Hilaire, aux portes de Limoux. L’auteur irlandais Georges Farquhar (1678-17017) l’atteste lorsqu’il écrit « le brut pétille comme les bons mots d’un homme d’esprit ».

Au pays du mauzac

La Blanquette de Limoux doit son nom à son cépage principal, le mauzac, dont les feuilles ont un aspect duveteux blanc. Il se distingue par ses arômes de pomme verte, de fleur d’acacia et d’abricot auxquels viennent parfois se mêler des notes de pain grillé. Il est accompagné du chardonnay et du chenin blanc, qui ont remplacé la clairette à ses côtés depuis un décret de 1971. Il représente 90% de l’encépagement de la Blanquette de Limoux méthode traditionnelle, c’est-à-dire élaborée par seconde fermentation en bouteille, comme le Champagne. C’est le vin de la fête par excellence, un brut souple, facile à boire, abordable par le prix et léger en alcool. Serait-ce la raison pour laquelle la ville de Limoux arrive à organiser le plus long carnaval du monde ? Il se déroule en effet tous les samedis et dimanches, dix semaines de suite entre janvier et mars, et ce depuis le XVIe siècle.

4 terroirs et 5 appellations

Le vignoble de Limoux couvre une superficie de 7 800 hectares, donc 2 000 en appellation d’origine contrôlée sur 41 communes regroupées dans 4 terroirs définis par rapport à leur climatologie : le terroir d’Autan autour de la ville de Limoux, le terroir méditerranéen au nord-est, le terroir atlantique vers l’ouest et le terroir Haute-Vallée, vers le sud. Le Tour de France traversera les trois premiers le 19 juillet. Aux côtés de la Blanquette de Limoux, le Crémant de Limoux se fait une place quasi égale depuis quelques années, avec une dominante de chardonnay et des cépages plus variés, dont le pinot noir et le mauzac comme accessoires. Il existe une troisième version de bulles à Limoux, la Blanquette de Limoux méthode ancestrale, nettement plus confidentielle : elle est issue d’une fermentation partielle, qui donne un vin légèrement doux et très léger en alcool (6 à 7%). Pour les vins tranquilles le Limoux blanc, issu de chardonnay est exclusivement vinifié et élevé en fût. Le Limoux rouge est issu d’un assemblage de cépages qui correspondent à la dualité du terroir, merlot, côt et cabernet côté atlantique, syrah et grenache côté méditerranée. Pour toutes les appellations de Limoux, les raisins sont ramassés obligatoirement à la main.

Gourmandise en musique

Il n’y a pas que le vin et le vélo à Limoux. Les pébradous, biscuits au poivre se grignotent à l’envi, verre de Blanquette à la main. Les musiciens font volontiers une halte au Musée du Piano installé depuis 2002 dans l’ancienne église Saint-Jacques dans la ville de Limoux.

Cet article Le Tour de France dans les bulles de Limoux est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire