Le Tour de France traverse le Languedoc - Routes des vins

Le Tour de France traverse le Languedoc

Pour la 13è étape ce vendredi 9 juillet, les coureurs du Tour de France traversent les principales appellations du Languedoc. Une belle balade du Gard au Minervois.

Ce vendredi 9 juillet, le Tour de France fait honneur au Languedoc et ses vingt appellations contrôlées, avec un dernier regard sur la vallée du Rhône. Les coureurs s’élancent en effet depuis la ville de Nîmes, dont les vins Costières-de-Nîmes sont rattachées à ceux du Rhône, même s’ils en sont géographiquement moins proches que des différentes appellations du Languedoc qu’ils jouxtent.

Costières-de-Nîmes, Pic-Saint-Loup, Terrasses du Larzac

Ville d’arrivée le 7, de départ le 8, Nîmes se devait de faire honneur au passage du Tour. Comme chaque année, ses vins des trois couleurs animent les évènements gastronomiques Minuit Toqué. La dernière de ces soirées confidentielles et gourmandes est à réserver pour le 20 juillet, des menus concoctés par l’association Gard aux chefs avec les accords-vins se déroulent dans le cadre de rêve que constitue le parc du château de Campuget (en savoir plus). Peu après un départ plein ouest depuis Nîmes à 12h05, l’appellation Pic Saint-Loup sera à l’honneur avec la traversée des villages de Saint-Mathieu de Tréviers et Saint-Jean-de-Cuculles, mais plus encore grâce à la Montée de Cazevieille, nommée « côte du Pic-Saint-Loup » par l’organisation du Tour. Les coureurs passeront devant la porte de quelques domaines connus de la jeune appellation (2017). Les téléspectateurs apprécieront la vue sur le fameux Pic-Saint-Loup qui culmine à 658 m, déjà mis en images obsessionnelles par l’étonnant film de Jacques Rivette (2009) avec Jane Birkin. S’en suivra une autre dénomination récente, Terrasses du Larzac. Elle a le vent en poupe et compte une trentaine de nouveaux producteurs depuis son appellation protégée en 2014.

Gard, Aude, Hérault

Les paysages traversés dans le Gard, l’Aude et l’Hérault pour cette 13è étape seront souvent bordés de vignes, quelques grandes étendues parfois, mais plutôt de petites parcelles encadrées de garrigues ou surgissant parmi les rochers. On y verra des grenaches et des carignans taillés encore souvent en bas gobelets, des syrahs et des cinsaults, parfois des mourvèdres palissés, et toutes sortes de cépages à vins blancs, clairette, grenache, macabeu, muscat entre autres. Le regard se portera naturellement vers le nord et ses sommets, le plus souvent, le paysage descendra en pente douce en direction de la Méditerranée

Faugères, Saint-Chinian, Minervois, Cabardès

En contournant Montpellier, le Tour traversera les zones limitées des AOP Languedoc Grès de Montpellier puis Languedoc-Pézenas avant d’aborder le vignoble de Faugères, au nord de Béziers, qui produit dans les trois couleurs sur un terroir homogène de schiste. Un coup d’œil suivra à Saint-Chinian, partagé en deux par les cours de l’Orb et du Vernazobres, au pied du massif du Caroux et de l’Espinousse. La balade se terminera en apothéose par la traversée des spectaculaires villages du Minervois, Minerve, Trausse-Minervois, Caune-Minervois, ainsi que La Livinière, qui a donné son nom à une appellation propre Minervois-La Livinière.
En approchant des 219,9 km de l’étape à Carcassonne, les coureurs seront fatigués, même s’il s’agit d’un parcours considéré comme plat. Auront-ils l’énergie de s’intéresser à la dernière appellation qu’ils aborderont ? Pas sûr, d’autant qu’elle est encore bien méconnue. Il s’agit de Cabardès. Avec son encépagement tourné vers l’Antlantique autant que vers la Méditerranée, elle ouvre un nouveau chapitre. Qui sera développé le lendemain à travers Malepère et Limoux.

Cet article Le Tour de France traverse le Languedoc est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire