Les 5 vins pour l’après-ski - Routes des vins

Les 5 vins pour l’après-ski

Les vacances d’hiver arrivent à grands pas. Pour beaucoup d’amateurs de vin à travers le monde, ce moment est l’occasion de déguster de bons flacons dans le cadre magnifique qu’est celui de la montagne. Quel plaisir de pouvoir partager une bonne bouteille au coin du feu après une journée de ski à dévaler les pistes.

Voici les 5 recommandations d’iDealwine pour que vous puissiez vous régaler à la montagne.  

1. MADIRAN CHATEAU MONTUS-PRESTIGE 2002

Situé à moins de 100 km des stations de ski pyrénéennes, le château Montus est peut-être l’un des domaines les plus influents de l’appellation Madiran.

En 1980, Alain Brumont fait l’acquisition du château Montus et redore la réputation du cépage local : le tannat. Apprécié pour ses tanins puissants, le tannat est parfaitement adapté à la montagne et accompagnera vos plats d’hiver les plus copieux comme le confit de canard ou les viandes rouges. Les vins issus de tannat se trouvent généralement dans le sud-ouest de la France mais aussi en Uruguay, où ce cépage est maintenant très répandu. A l’instar de leurs homologues uruguayens, les tannats de Madiran ont généralement une concentration de tannins plus importante et présentent des arômes de fruits rouges plus prononcés.

Produits dans le respect des sols et avec peu d’interventions, les vins rouges du château Montus sont élevés en fûts de chêne neufs, entre 50 et 100% en fonction des millésimes. La cuvée Prestige, qui n’a pas été reproduite depuis 2004 est issue des plus vieilles vignes du château et a été élevée entre 14 et 16 mois dans des fûts de chêne 100% neufs, créant ainsi un bouquet de saveurs d’une complexité impressionnante. Un vin parfait pour l’après-ski.

2. MENDOZA CHEVAL DES ANDES 2019

Située au pied de la cordillère des Andes, la région viticole de Mendoza, en Argentine, produit de très bons vins à base de malbec notamment. Les nectars du domaine Cheval des Andes ne font pas exception à cette règle, le millésime 2019 ayant obtenu la note exceptionnelle de 98/100 de Robert Parker et 97/100 de James Suckling.

La production de vin de Mendoza a débuté au XVIe siècle, à l’initiative de religieux, mais ce n’est qu’au XIXe siècle qu’elle a véritablement commencé à prendre de l’ampleur dans la région. Au début du XXe siècle, la grande majorité des vignes plantées l’étaient de souche française, principalement du malbec. Là-bas, les vignobles, qui offrent souvent une vue majestueuse sur les sommets enneigés des Andes, bénéficient d’un climat continental doux, bien que semi-aride, avec quatre saisons distinctes.

Le domaine est né d’un partenariat entre le château Cheval Blanc (1er grand cru classé A) et Terrazas de los Andes (Mendoza), son vin est le fruit d’un assemblage de malbec et de cépages bordelais comme le cabernet sauvignon et le petit verdot. Certaines vignes de la propriété atteignent les 80 ans et n’ont jamais été greffées. Commençons-en la dégustation ensemble, que cela vous donne envie de la continuer de votre côté avec quelques pistes rouges : en bouche, ce vin est légèrement boisé et ses tannins sont élégants et soyeux. Un flacon argentin d’une grande finesse.

3. ARBOIS VIN JAUNE 2015 DOMAINE DE LA TOURAIZE

Avec les montagnes à proximité et les Alpes suisses à quelques minutes de route, les vignobles du Jura produisent des nectars idéalement adaptés à vos séjours en montagne. Le vin jaune Arbois du domaine de la Touraize est une belle représentation d’un style de vinification locale, très appréciée des amateurs de vin (et très en vogue aujourd’hui, pour ceux qui ne seraient pas à la pointe de la tendance). L’on produit le vin jaune dans le Jura à partir d’un seul cépage, le savagnin. Bien qu’il ne s’agisse techniquement pas d’un vin fortifié, il partage de nombreuses similitudes avec certains sherrys. Il doit une grande partie de son caractère à sa longue maturation sous la protection d’un voile. En outre, la teneur relativement élevée en alcool et l’influence du chêne font de ce nectar un compagnon parfait pour vos soirées à la montagne. Il a vieilli 6 longues années avant d’être mis en bouteille dans l’emblématique format de 620 ml.

Le domaine familial de la Touraize produit des vins du Jura depuis 8 générations, aujourd’hui travaillés en biodynamie et les plus naturels possible, tous les travaux de la vigne étant effectués manuellement. La fermentation est issue de la seule action de levures spontanées et indigènes et l’ajout de souffre se fait en quantité très limitée. Le processus de vieillissement est long et s’effectue en fûts de chêne où le vin est protégé de la sur-oxydation par le voile. En résulte un produit unique, qui vaut certainement la peine d’être ajouté à la liste des vins à prendre pour votre prochain séjour au ski.

4. IGP VINS DES ALLOBROGES-CEVINS, SCHISTE 2021 DOMAINE DES ARDOISIÈRES

La Savoie est réputée dans le monde viticole pour deux raisons : elle est premièrement la seule région viticole véritablement alpine en France et elle se concentre sur des cépages qui sont considérés comme rares en dehors de sa région. Lors de votre prochain séjour hivernal dans les Alpes, pourquoi ne pas profiter d’une cuvée locale ? Le domaine des Ardoisières est situé à une vingtaine de minute d’Albertville, et à moins de 100 km de Chamonix et Grenoble.

La cuvée Schiste tire pleinement parti des raisins uniques que l’on trouve en Savoie, fruit de l’assemblage de quatre cépages (jacquère, malvoisie, roussanne, mondeuse blanche), des vignes aux rendements faibles et plantées sur des pentes exposées plein sud. La fermentation est opérée à l’aide de levures indigènes. Seulement 7 000 bouteilles sont produites chaque année, ce qui rend ce vin un peu plus spécial encore. Les amateurs de bons flacons peuvent s’attendre à des notes fruitées et florales délicates, et à d’une minéralité agréable dans la longueur. Un excellent vin à déguster.

5. CRÉMANT DU JURA RÉSERVE, DOMAINE DES MARNES BLANCHES

Quoi de mieux que de passer au dessert avec un joli vin mousseux ? Nous retournons dans le Jura où la majorité des vins mousseux sont fait à partir de chardonnay et sont produits dans la méthode traditionnelle, ce qui signifie que la seconde fermentation s’effectue en bouteille. Le domaine des Marnes Blanches a vu le jour en 2006 lorsque deux étudiants jurassiens récemment diplômés en œnologie ont décidé d’unir leurs forces et de reprendre cette exploitation, depuis certifiée en bioLeur crémant à base de chardonnay est corsé, savoureux et crémeux, sans jamais devenir lourd. C’est un exemple exceptionnel de vin effervescent produit par l’une des étoiles montantes de la région.

Vous pouvez retrouver la sélection de vins de Savoie et du Jura d’iDealwine ici.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire