Les épistolaires, l’autre cuvée du Clos Cristal 

Le Clos Cristal, du nom de son inventeur, Antoine Cristal, produit un saumur-champigny confidentiel et rare : les bouteilles numérotées sont disponibles uniquement sur allocation. Alors que désormais un second vin, plus accessible, en soit issu, c’est une opportunité qui se partage.

C’est la correspondance, débutée il y un siècle entre Antoine Cristal et Georges Clémenceau, le Tigre, qui inspire le nom de la cuvée, les Epistolaires, hommage à la verve enlevée de leurs échanges. Nous accédons à leur héritage haut en couleur à travers leurs écrits : « C’est décidé, le 12 juillet à 10h du matin, je me présenterai chez vous avec une faim à tout dévorer » prévient Clémenceau. Un patrimoine viticole toujours vivant et entretenu grâce à la cave Robert et Marcel dont le soin du clos a été confié par les Hospices de Saumur propriétaires depuis 1928. 

Les vignes en bas de pente du Clos Cristal 
Pour décrire le Clos Cristal érigé en 1890, il convient d’abord d’évoquer son architecture audacieuse qui plie les pieds de vigne afin de récolter les bienfaits d’une nature changeante. Car c’est l’ingéniosité au service de la gourmandise qui inspira Antoine Cristal, soucieux de récolter des raisins bien mûrs afin d’éviter de chaptaliser ses vins comme c’était alors l’usage. A l’intérieur l’enceinte, 3 km de murs sont érigés sur un axe est-ouest permettant à la vigne, plantée du côté nord, de passer à travers un trou les sarments, les feuillages et les grappes qui poussent alors exposés au sud. Les pieds au frais, la tête au soleil la vigne gagne jusqu’à un mois de maturité ! 

La cuvée les Epistolaires met en valeur une partie spécifique du Clos Cristal : des vignes en bas de pente, prennent racine sur un sol d’argile et de tuffeau qui affleure en surface. Sur ce sol plus riche les raisins atteignent une maturité plus tardivement et développent un vin structuré avec des tanins soyeux. 

Après des vendanges manuelles, réalisées par des équipes de vendangeurs qui effectuent un premier tri à la parcelle, les raisins passent encore par une table de tri avant d‘être encuvés par gravité. Ensuite la vinification est réalisée sans ajout de souffre. Pour l’élevage, une partie est entonnée, l’autre poursuit son vieillissement en cuve pendant un an avant l’embouteillage. Puis les bouteilles sont conservées pendant deux ans dans des galeries souterraines de tuffeau à l’abri de la lumière et à 12°C pendant toute l’année. 

Les Epistolaires 2020 (AB) | Saumur-Champigny
2020 représente le premier millésime de ce « second » du Clos Cristal, plus accessible. 
Mûr : c’est la qualité de ce 100% cabernet-franc, qui évite l’arôme de poivron. Sa robe grenat soutenue se pare de reflets légèrement cuivrés et de jambes, promesses d’un vin généreux (mais dont le degré reste raisonnable, 12,5%). Le nez intense, épicé sur la cardamone et la douceur de la vanille, s’avère aussi gourmand avec la chaleur de la cerise confiturée. En bouche, l’attaque souple et riche offre des tanins fondus qui soutiennent des arômes concentrés de fruits rouges et une finale poivrée avec une pointe de paprika fumé.
28€ TTC 

Disponible sur lesvignoblesedonis.com

Cet article Les épistolaires, l’autre cuvée du Clos Cristal  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire