Les jeunes sommeliers célébrés - Routes des vins

Les jeunes sommeliers célébrés

Après une soirée au cœur de la maison Martell, les festivités ont empli de saveurs, de découvertes et de connaissances les membres de l’Union de la Sommellerie Française (UDSF) présents ce lundi 13 juin à Cognac.

Une journée qui s’annonce chaude et bien remplie pour les sommeliers avec, comme point de départ, une conférence sur l’écologie et les enjeux climatiques. Des notions qui font partie de notre présent et ne vont que prendre plus d’importance dans les années à venir. Les sujets, développés par Carmen Etcheverry, ingénieure agronome et œnologue ont mis en perspective la nécessité d’un changement quant à notre approche du terroir. « Travailler la fertilité des sols est essentiel, car la nutrition organique est au cœur de l’avenir de la culture. » Le doigt a été mis sur le fait que l’évolution des températures ne permettrait plus à certains cépages ancestraux d’être cultivé sur leur terre d’origine, faute d’expression aromatique, et même de cycle végétatif. « Des données instructives afin de mieux comprendre l’avenir des vignerons et donc des sommeliers » comme le note Vanessa Maloyer, secrétaire générale de l’association des sommeliers de Corse. « Nous venons de planter un hectare de vermentinu et de sciaccarellu en février avec cette volonté écologique et environnementale en premier plan. »

Cognac Dating, pour que la relève découvre l’appellation

C’est à la salle des Abattoirs que l’assemblée s’est ensuite dirigée afin de faire une dégustation de cognac, où quarante maisons locales étaient présentes, chacune présentant trois flacons. Les sommeliers ont pu goûter la diversité de l’offre et du travail de la terre : choix de cépage, majoritairement de l’ugni blanc, choix de distillation également. Un temps intense suivi d’un cocktail en accord avec le cognac et quelques vins charentais. Un buffet élaboré par l’entreprise Expérience Sur Mesure a également présenté trois accords cognac et mets surprenants. Une expérience gustative intense avec l’essence de cette eau-de-vie de vin comme exhausteur de goût.

Les jeunes sommeliers dans l’antre de Hennessy

Pour Robert Desbureaux, Président de l’association Sommeliers formateurs sur la France, « pour cet événement, consacré à la future génération de sommeliers, nous souhaitons donner envie aux jeunes de s’investir, d’entretenir la flamme. Raison pour laquelle nous leur proposons des séquences de choix. » En effet ! Les moins de 26 ans ont été conviés pour une visite privée de la Maison Hennessy. Ils ont pu entrer dans le Chai du Fondateur, un endroit où des eaux-de-vie sont conservées, dont une datant de 1800. Un trésor pour leur expérience personnelle, suivi d’une dégustation dans une salle dédiée en compagnie de l’un des membres du comité de dégustation de la marque. Une expérience hors du commun où 8 eaux-de-vie ont été appréciées, dont une de 1965 et une de 1949. Une suite logique puisqu’elles font partie de l’assemblage de la célèbre cuvée Paradis, qui fut l’apothéose de ce moment. « Une chance inouïe ! » pour Sophie Martin, jeune sommelière des Hauts-de-France. Un enthousiasme comblé par la soirée de gala au château de Bagnolet, propriété de Hennessy. « Se faire servir et déguster des mets et des boissons que nous servons nous-mêmes d’habitude est un moment de pur bonheur » poursuit-elle.

©M. Robaglia

Un dîner gala haut de gamme pour clore la célébration

Dans un cadre somptueux, les convives ont dégusté un menu de choix, avec du homard bleu fumé aux sarments de vigne, bœuf grillé au champignon brun poché, fromages affinés et saint-honoré vanille servi avec un verre de Paradis. Un régal des sens pour toute l’assistance partagé dans cet esprit de « famille » sommelière, comme l’a mentionné Philippe Faure-Brac. Une fabuleuse immersion dans ce terroir, qui espérons-le, suscitera l’envie pour les plus jeunes de poursuivre cette route des métiers de bouche. Dans un coin d’éden, sur la terrasse, au bord de l’étang ou auprès du brasero, l’air susurre encore cette belle phrase improvisée par le Président de l’Union de la Sommellerie française : « Vous êtes forts dans le Cognacais, car vous brûlez du vin dont vous tirez des étoiles pour aller jusqu’au Paradis* ». Seuls restent à suivre les astres naissants de la sommellerie…

* Du nom éponyme de la cuvée emblématique de la maison Hennessy.

Cet article Les jeunes sommeliers célébrés est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire