Les spis au salon de l’agriculture - Routes des vins

Les spis au salon de l’agriculture

La Fédération Française des Spiritueux tiendra pour la première fois un stand au salon de l’Agriculture pour parler des produits français d’origine agricole au grand public comme aux professionnels.

La Fédération des Spiritueux sera pour la première fois au salon de l’Agriculture (du 26 février au 6 mars), « puisque nous sommes à 100% issus de l’agriculture, d’un fruit, d’une plante, d’une céréale avec près de 3 millions de tonnes de matières premières utilisées par la filière » , rappelle le président Jean-Pierre Cointreau qui tient également à rappeler que les spiritueux représentent la première filière de l’Union européenne avec près de 100 000 emplois et qu’elle exporte dans 150 pays dans le monde. « Dans cette période où la période Covid semble s’éloigner, il était important de raviver la flamme et les énergies autant chez les producteurs que chez les consommateurs et le Salon de l’Agriculture avec ses 600 000 visiteurs est une belle occasion d’être plus visible, de faire connaître les engagements de la filière et de recréer du lien avec toutes les régions puisque nous sommes présents dans tous les territoires de l’Hexagone et des DROM, notamment avec les rhums ». Ceux-ci sont d’ailleurs toujours très présents sur le Salon. Ce sera également l’occasion d’être aux côtés des instances agricoles des différents territoires également présents sur le Salon.

Pédagogie et mixologie

Le stand de 200 m2 sera scindé en deux parties, un côté professionnels pour les échanges et les discussions techniques et un autre destiné au grand public pour expliquer les origines, les savoir-faire, le procédé de distillation, les 44 catégories de spiritueux et promouvoir la consommation responsable. Sur les murs « qui vont être expressifs », l’illustration de la diversité de la filière, les principaux chiffres, des images et vidéos pédagogiques, quelques anecdotes et une carte de localisation des différentes origines des produits français. Des animations pédagogiques sont également prévues « avec quelques dégustations si le contexte le permet toujours » précise Jean-Pierre Cointreau. Ce sera également l’occasion de parler mixologie et spiritourisme, les deux principaux axes de développement actuels de la filière.

Selon les chiffres de fin 2021 (Nielsen fin novembre), « il apparaît que la valeur des spiritueux vendus en GD augmente ce qui confirme la tendance à la premiumisation sur la plupart des catégories,  les rhums en tête mais également les alcools blancs, les liqueurs et les whiskies, souligne Jean-Pierre Cointreau. L’augmentation en valeur (+4,4 %) et une certaine stabilisation en volume (+1,7%) est une tendance constante ces dernières années. Pour ce qui est du CHR qui a souffert des fermetures à répétition, notamment les discothèques, on devrait être sur des chiffres comparables à 2020 (- 1,8% en volume). ». Le rhum apparait particulièrement dynamique en 2021 tout comme les alcools blancs, le cognac restant « flamboyant à l’export » sans oublier que la France reste le cinquième marché de cet alcool brun essentiellement tourné vers l’international.

Hall 2.2 C 040
www.spiritueux.fr
www.spiritourisme.com

Cet article Les spis au salon de l’agriculture est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire