Les vignobles Gayrel lancent un vin en fût

Le domaine situé dans le Tarn a commencé à commercialiser FRAÎ, une cuvée à 9° d’alcool qui se sert comme une bière.

Proposer un vin à faible degré d’alcool qui serait capable de concurrencer la bière. Telle était l’ambition de Vincent Gayrel, dirigeant des vignobles Gayrel dans le Tarn, lorsqu’il commence à travailler sur la désalcoolisation partielle de vin après la récolte du millésime 2021. En parallèle des recherches qui étaient menées sur l’aspect gustatif, la propriété qui rassemble 250 hectares de vigne a également entrepris des études pour comprendre quels étaient les freins à la consommation de vin lors d’événements. « Il en est notamment ressorti le trop fort degré d’alcool, l’aspect pas assez frais et les difficultés de service », énumère Vincent Gayrel. L’idée a alors été de créer un vin qui convienne à un large spectre de consommateurs et qui puisse être servi comme une alternative à la bière en festival.

Bientôt disponible pour les particuliers
Les vignobles Gayrel ont ainsi élaboré un vin baptisé FRAÎ, à 9°, assemblé avec une majorité de loin de l’œil, complété par du mauzac et du colombard. Un vin « avec une légère gazéification manuelle », détaille encore le dirigeant, conditionné en fût et servi à la tireuse. « On l’a testé dans de petits événements à l’été 2023. Comme cela a été concluant, on s’est lancé. »

Après une présentation au salon SMAHRT de Toulouse, en janvier, le domaine a débuté la commercialisation en mars pour les professionnels. S’il ne préfère pas divulguer le prix de vente du fût pour les professionnels, Vincent Gayrel précise que le montant a été étudié pour que le verre de 25 cl de FRAÎ soit vendu autour de « 3,5 – 4 euros ».  « A partir du mois d’avril, il sera disponible pour les particuliers dans nos deux points de vente, à Gaillac et Albi. En plus de la vente du fût de 20 litres, qu’il faut penser à ramener lorsqu’il est vide, on proposera la location de tireuses pour des soirées privées », détaille encore Vincent Gayrel. Et de préciser: « Même entamé, le fût peut se conserver tout un été ».

Proposer ce nouveau type de vin semblait essentiel pour Vincent Gayrel, car « il n’ y avait pas d’offre crédible en vin à la tireuse », insiste-t-il. Il s’agit, à ses yeux, de répondre aux « attentes des plus jeunes consommateurs », tout en restant « vigneron et en proposant une gamme de vins traditionnels ». Une gamme que seront peut-être avides de découvrir les consommateurs séduits par FRAI.

Cet article Les vignobles Gayrel lancent un vin en fût est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire