Les viticulteurs du cognaçais suivent le mouvement 

La colère gronde à tous les coins de l’Hexagone. Le ras bol n’épargne pas les agriculteurs de la Charente-Maritime. Kévin Dumont, Secrétaire Général de la section Jeunes Agriculteurs du département, annonce de nouvelles actions. 

Vous êtes naturellement solidaires du mouvement national mais avec quel discours ?
Cette solidarité est positive, le message est bon, tout le monde comprendra que ça va mal, que le coupe est pleine.  

Sur votre territoire, des actions ont été violentes, notamment auprès des locaux de la MSA de Saintes, quel est votre message quant à l’expression de la colère ? 
On essaye de tempérer les choses mais la colère est telle que c’est compliqué de calmer les ardeurs. On assumera jusqu’au bout les actes qui ont été faits, il n’y aura pas de problèmes à ce niveau-là. 

Mais quelles sont vos revendications ?
En Charente-Maritime, elles reposent déjà et surtout sur la dignité de l’agriculture. On se fait constamment taper sur les doigts par les riverains. Il n’y a pas une journée où il ne se passe pas quelque chose dans le département. On se fait critiquer parce qu’on fait de la poussière avec le tracteur, on travaille le soir ça ne va pas, les traitements, les moissons, le bruit, les lumières, l’autre jour nous avons travaillé sur le gel, de fait en pleine nuit, et bien des gens se sont manifestés pour se plaindre. Et puis les revenus ne sont pas là, les charges augmentent toujours plus, les prix sont au plus bas, c’est dur pour tout le monde. 

Une partie des agriculteurs du département cultive de la vigne pour l’élaboration du cognac, malgré la crise, on sort de 15 à 20 ans d’une très belle conjoncture, comment s’organisent les viticulteurs face à la colère ?  
Les viticulteurs du cognaçais suivent le mouvement. Ils nous rejoignent. C’est sûr que les éleveurs sont davantage dans la panade que les viticulteurs. Mais ils sont complètement solidaires. 

Quelles sont vos prochaines actions ?
Lundi soir nous avons fait une action symbolique vue du ciel avec un message réalisé par des tracteurs. Toute la semaine, des opérations escargots sont prévues un peu partout. Et on prévoit quelque chose sur Saint-Jean-d’Angély…

Cet article Les viticulteurs du cognaçais suivent le mouvement  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire