Les viticulteurs du Lot montent au créneau

Dans le Lot, ils étaient 230 à manifester ce jeudi 25 janvier, selon la préfecture du département. Parmi eux, il y avait des viticulteurs. Certains ont même quitté les sorties d’autoroute et se sont mêlés au cortège d’agriculteurs qui s’est rendu à Cahors pour, notamment, déverser du foin et des pneus devant la préfecture. 

Raphaël Bach, vigneron à Barguelonne en Quercy, a ainsi suivi la délégation qui s’est rendue à la préfecture. Le viticulteur a repris l’exploitation familiale il y a un an. « L’année dernière, j’ai fait un chiffre d’affaires meilleur que mon père ces 40 dernières années, mais comme les charges ont explosé je ne peux même pas me tirer de salaire alors que lui le pouvait. » Le vigneron de 35 ans peut heureusement compter sur sa compagne qui travaille en dehors du domaine. « Je veux bien faire des heures, il n’y a pas de problème, mais il faudrait au moins qu’on se tire un salaire correct« , insiste le vigneron en AOC Coteaux du Quercy. Ses revendications : « arrêter d’importer des produits qui n’ont pas les mêmes contraintes que nous et simplifier les démarches administratives« . Le jeune homme pointe notamment la complexité de certains sites : « Cela fait deux mois que j’essaie de remplir un dossier d’aide de FranceAgriMer pour planter des vignes ». 

Cet article Les viticulteurs du Lot montent au créneau est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire