Maison Ginestet : la bonne tenue des exportations de grands vins - Routes des vins

Maison Ginestet : la bonne tenue des exportations de grands vins

La célèbre maison de négoce bordelaise fondée en 1897 organisait en cette rentrée 2022 une grande dégustation de vins hors Bordeaux concomitamment à Paris, Shanghai et Tokyo. L’occasion de revenir sur le dynamisme actuel du marché export.

Maison Ginestet est l’un des acteurs majeurs du négoce bordelais avec un chiffre d’affaires l’an passé de 107 millions d’euros. Sur le segment des grands crus et vins assimilés, la France demeure le premier marché (25% de son chiffre d’affaires 2021). Toutefois, les exportations dans 60 pays s’avèrent particulièrement soutenues. Romaine Courtier, responsable achat vins hors Bordeaux dans l’entreprise, rappelle évidemment que « les événements actuels en Russie ont déstabilisé le marché européen quant à l’achat de grands vins mais l’on constate malgré tout une vraie fidélité des marchés historiques avec lesquels nous travaillons ». Et de poursuivre, « les niveaux actuels de commandes demeurent élevés, notamment sur quelques marchés clés. Parmi eux, les Etats-Unis qui bénéficient pleinement de la parité euro-dollar historique depuis 20 ans. Mais on pourrait aussi citer la Chine continentale, dynamique en raison de la fermeture des importations depuis Hong Kong ». Cette tendance a été marquée en début d’année 2022 surtout par une hausse significative des prix moyens sur ces marchés comme l’indique Business France avec notamment 35% de hausse sur les Etats-Unis ou 23% de hausse sur le Japon. L’importance de certains marchés pour les négociants peut en outre s’expliquer par leur implantation locale ancienne. Maison Ginestet est, par exemple, historiquement présente sur les marchés japonais et thaïlandais depuis les années 1990 et compte globalement 8 commerciaux en Asie (sur une équipe de 35). La reprise du tourisme en Asie du Sud-Est explique en outre la vigueur des marchés comme le Vietnam, les Philippines ou bien encore Singapour. « Depuis 2 ans, nous constatons également l’émergence de la Corée du Sud dont les consommateurs très avisés s’intéressent de plus en plus aux grands vins. Ce pays représente désormais plus de 15% de notre chiffre d’affaires sur la zone Asie Pacifique », renchérit Romain.

Des vins de Bordeaux, mais pas uniquement

Progressivement depuis plusieurs années, la Place de Bordeaux s’est intéressée à des références produites en dehors de la région. Bien évidemment, la voie avait été ouverte par des cuvées iconiques comme Opus One ou Masseto qui sont distribuées respectivement depuis 2004 et 2009. Et si le cœur de métier des négociants demeure le rayonnement des vins de Bordeaux, le nombre de références hors Bordeaux dans leurs catalogues s’étoffe. Maison Ginestet porte ainsi aujourd’hui 35 références de grande qualité, à l’image du Clos des Goisses de Philipponnat. La notoriété de ce dernier s’est encore accrue ces derniers mois depuis que Ginestet et 3 autres négociants bordelais participent à sa diffusion. L’intérêt du négoce bordelais pour ces nouvelles références permet de faciliter l’accès, y compris sur le marché français, à des vins jusqu’ici peu distribués. Parmi les pépites à découvrir et soutenues par Maison Ginestet, on pourrait citer le Brunello di Montacino Riserva 2016 de Poggio Antico, merveille de velouté de texture, le Chadwick 2020 de Viñedo, modèle de cabernet sauvignon hautement élégant en provenance du Chili ou bien encore le superbe Georges de Latour 2020 de Beaulieu Vineyards, cabernet sauvignon d’une plénitude folle rappelant tout le potentiel qualitatif de la Napa Valley californienne.

Cet article Maison Ginestet : la bonne tenue des exportations de grands vins est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire