Malepère, exception en Languedoc

A l’ouest de Carcassonne, l’appellation Malepère n’a pas encore la renommée de ses voisines languedociennes. Pourtant, sa spécificité géographique et son particularisme de cépages en font une exception sans équivalent. Terre de Vins a fait un tour en Pays Cathare et vous livre quelques bonnes pioches.

Jeudi dernier, c’est l’effervescence devant le Dôme de Carcassonne. Pour l’ouverture de la 6e édition du festival du film politique, la cité audoise a déroulé le tapis rouge à une pléiade de stars du cinéma comme Vincent Lindon et Ken Loach. Ce jour-là, un autre acteur de la culture locale est au rendez-vous : l’AOP Malepère. En marge de ce grand rendez-vous, l’appellation reconnue en 2007 a décidé de remettre les professionnels autour de la table afin de faire parler de cette “Exception océanique en Languedoc”. Un slogan que les producteurs se sont appropriés pour communiquer et se démarquer. « C’est notre identité et nous en sommes fiers, explique Dominique Parayre, vigneron au Domaine de la Sapinière. Il n’y a pas une autre appellation languedocienne avec de telles spécificités de lieu et de cépages. Ce qui marque à la dégustation, c’est la fraîcheur et la concentration dans les vins. » 

Mixité atlantique et méditerranéenne
Dans les faits, l’AOP s’étend sur 39 communes, des portes de Carcassonne au seuil du Lauraguais jusqu’au piémont pyrénéen. En tout, 17 caves particulières et 2 coopératives composent la mosaïque de ce territoire abritant une zone Natura 2000 exceptionnelle. Les vins rouges et rosés de l’AOP Malepère se différencient des autres appellations du Languedoc par la prédominance dans les assemblages de cépages dits atlantiques : merlot, cabernet franc, cabernet sauvignon, malbec. « La rencontre entre le climat atlantique et méditerranéen offre une mixité comme nul autre pareil dans la région, prolonge Guillaume Barraud, directeur des domaines Gérard Bertrand. On retrouve cette originalité dans les vins sur une trame alliant la fraîcheur mentholée, une souplesse des tanins et une concentration sur la cerise et les fruits noirs. » Pour s’en rendre compte, Terre de Vins a participé à une dégustation de 35 échantillons de vin rouge au siège historique de Malepère, à Alaigne et voici notre top 7 : 

Domaine La Louvière
L’Empereur 2020
AOP Malepère
Un énorme coup de cœur pour ce vin puissant, complexe et voluptueux marqué par un élevage long (24 mois) mais subtil qui lui confère ce caractère hors norme. On y retrouve tout ce qui fait la force de Malepère : fraîcheur, finesse et équilibre sur des arômes de liqueur de cerise, de clou de girofle, d’eucalyptus et une pointe de poivron bien mûr. L’entrée de bouche est souple, les tanins soyeux et la finale marquée par le pain grillé. La légère sucrosité donne encore plus de charme à l’ensemble. Un vin pour têtes couronnées : Royal !  
18/20
35€ TTC prix public

Château de Belvèze
Cuvée Fût de Chêne 2019
AOP Malepère
Une matière charnue sur un fruit noir juste séveux ajoutée à des notes chocolatées gourmandes domine cette cuvée où le merlot pèse de tout son poids. Le tout sur des tanins finement structurés et une finale très rafraîchissante qui donne à saliver. Les épices et les noisettes grillées viennent terminer l’opération séduction. Un grand vin qui a encore le temps de s’affiner pour gagner en maturité mais qui fait déjà preuve d’une belle harmonie. Sublime !
17,5/20
8,70€ TTC prix public 

Domaine de la Soujeole
Grand Vin 2021
AOP Malepère
Souvent millimétré chez Gérard Bertrand, l’élevage de ce Grand Vin est un modèle du genre avec un soupçon de vanille pour porter le fruit noir, la pointe de chocolat et une touche de moka. Un vin tout en concentration avec une superbe accroche tannique et une structure précise mêlant épices, griottes et finale mentholée. Le toasté final vient allonger la sensation de plaisir et laisse augurer d’une capacité à voyager dans le temps. De toute façon, le 2021 n’est pas encore à la vente, en revanche, vous pouvez trouver le 2017, 2018 et 2019 à vente. Ce dernier, plus méditerranéen, est aussi un Grand Vin, assurément !
17/20
31 € TTC prix public

Domaine de la Sapinière
Saint-Alix 2020
AOP Malepère
Une cuvée qui laisse exalter le fruit (griotte, cassis) avec caractère, générosité et gourmandise. Pas d’élevage en barriques pour ce Saint-Alix mais du peps, de la fraîcheur, de la complexité et un caractère truffé bien marqué, véritable marqueur des vins de la Sapinière. Tout comme ce côté plus méditerranéen avec du grenache dans les assemblages qui est un peu la marque de fabrique de ce domaine si particulier dans le paysage Malepère (la Croisée des Vents en IGP Cité de Carcassonne est remarquable !). C’est d’une droiture insolente sur une bouche ample et charmeuse. Du plaisir, de la minéralité et une bonne dose d’épices forment ce tableau du maître Parayre. Succulent ! 
16,5/20
14 € TTC prix public

Château de Cointes
Clémence 2021
AOP Malepère
Le nez explose d’arômes d’humus et de sous-bois puis la bouche, élégante, vient livrer une partition sur les fruits cuits (pruneaux) et les notes fumées. Un élevage bien marqué mais intégré permet de profiter d’une chair consistante et charnue sur des tanins d’une belle finesse. La fin de bouche tout en fraîcheur a beaucoup d’envergure et une petite amertume qui fait saliver. Encore quelques années en cave et Clémence se fera vite un nom.
16/20
13€ TTC prix public

Château de Serres
Tallavignes 2020
AOP Malepère
Séduction garantie pour cet assemblage merlot-cabernet franc-cabernet sauvignon tout en concentration et en maturité. On plonge rapidement dans une corbeille entre baies noires et fraises des bois, soulignée par une légère douceur et relevée par des notes de muscade et de cardamome. Les tanins, soyeux, impriment le palais avec gourmandise et les notes empyreumatiques et torréfiées structurent la finale. Une vraie belle découverte !
16,5/20
13.50€ TTC prix public (le 2019 est encore disponible à la vente au caveau à Carcassonne au même prix)

Anne de Joyeuse
Lassalle 2021
AOP Malepère
Un nez très floral sur la violette et le poivre noir puis on bascule rapidement en bouche sur la rondeur et les fruits rouges. Un vin qui “pinote” où la cerise burlat séduit par sa douceur et sa légère sucrosité que les tanins satinés viennent relever. On navigue ensuite sur quelques notes tertiaires, la réglisse et le clou de girofle. Une cuvée pleine de gourmandise dans le style Anne de Joyeuse. Séduisant.
15/20
6,50€ TTC prix public

Plus d’infos sur le site : https://www.aop-malepere.fr/

Cet article Malepère, exception en Languedoc est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire