Masterclass Terre de l’Elu, vins et accords

Terre de l'elu Charlotte Carsin iDealwine

Connaissez-vous le domaine de la Terre de l’Elu ? Chez iDealwine, nous avons eu différentes occasions de pouvoir déguster les vins de cette jolie exploitation angevine : dégustation à la Galerie Guillaume avec nos clients Privilège en 2021, visite au domaine en juin dernier à l’occasion de la Paulée d’Anjou… Cette fois-ci, Charlotte Carsin est venue présenter plusieurs cuvées du domaine – toutes classées en vin de France – à notre équipe au complet, dans nos locaux de Colombes. Retour sur ce bon moment, riche en saveurs et en idées d’accords mets et vins.

Pour en savoir plus sur le domaine, retrouvez notre article dédié.

Les blancs

Roc’h Avel 2022 :

La cuvée Roch’Avel de Terre de L’Elu est un assemblage étonnant mais savant de chenin majoritaire à plus de 50%, de sauvignon blanc et de grolleau gris. Ces derniers proviennent de vignes âgées de 50 à 70 ans qui ont puisé les nutriments nécessaires à leur épanouissement dans des sols de schistes gréseux, de quartz et de cinérite et qui offrent des rendements de 25 hl par hectare.

Le 2022 présente des notes d’agrumes au nez, mêlées au côté iodé de l’huître. La bouche est tendue et salivante. Accordez-le avec une purée d’artichauts poivrade.

Bastingage 2021 :

Bastingage. Nom masculin : garde-corps, parapet sur le pont d’un navire. Il faut le comprendre comme cela, c’est un vin sur lequel vous pouvez vous appuyer pour charmer, séduire… Composé à 100% de chenin, il est tiré de quatre parcelles qui ont entre 20 et 40 ans, plantées sur un sol de schistes gréseux, schistes friables et de quartz.

Ce nectar présente un nez de petits fruits blancs, assez minéral. La bouche est tout à fait charmeuse, ronde, qui aboutit avec des amers agréables, salivants et quelques notes épicées. La vigneronne vous conseille de le servir aux côtés de poissons – du bar, bien-sûr -, viandes blanches ou de fromages – du valençay -.

Ephata 2019 :

Ce vin est une véritable rencontre entre le chenin – ce cépage incroyable duquel Charlotte et Thomas sont littéralement tombés amoureux – et leur travail de vinification dans des jarres de terre cuite. C’est en Anjou noir, sur la commune de Saint-Aubin de Luigné que les parcelles des Gaudumaux et du Clos de l’Elu sont plantées, sur un sol de schiste friables.

La robe de ce vin est brillante, intense, l’on pourrait presque croire à un rosé. Le nez s’ouvre avec des fleurs d’acacia et de délicieux abricots frais, légèrement épicé. La bouche, elle, présente une texture passionnante, de mâche, et est très vivante. C’est un vin cristallin, énergique et droit tout à la fois. A accorder avec un carpaccio de cabillaud.

Cuvée mystère en avant-première 2021 :

Charlotte est heureuse de nous faire déguster cette cuvée mystère en avant-première, issue à 100% de chenin planté sur les terroirs de Chaume. Ce vin sec est la dernière idée du couple, un nectar élevé en bois neuf… Le nom reste encore secret.

Le nez s’ouvre avec de jolies notes florales, pour aboutir avec une bouche étincelante, puissante et longue tout à la fois.

Les rosés

Roz’Avel 2021 :

Roz’Avel est une interprétation en rosé du terroir schisteux de l’Anjou noir, avec un assemblage de gamay complété d’une touche de grolleau et de sauvignon blanc. « L’année où nous n’avons pas pu faire Roc’Avel, nous avons fait Roz’Avel » nous explique Charlotte. La raison ? Le gel qui s’est abattu sur les vignes. Il ne restait alors que deux barriques de gamay, auxquelles les vignerons ont ajouté une barrique de sauvignon blanc et une barrique de grolleau. Ce vin est vinifié comme un blanc, c’est un « blanc déguisé en rosé ».

Si le premier nez est minéral, le deuxième s’ouvre davantage avec des notes propres au gamay, plus fruitées et gourmandes. Un véritable bonbon en bouche, acidulé, il donne envie d’y revenir très vite avec sa finale salivante. Ce rosé accompagne bien-sûr un repas… un fromage de chèvre frais ou des tagliatelles aux palourdes.

Terre de l'elu Charlotte Carsin iDealwine

Les rouges

Maupiti 2022 :

Maupiti, c’est une île que l’on a envie d’explorer, à la fois mystérieuse et paisible, sauvage. Si vous n’avez pas les moyens de vous y rendre – comme Thomas qui a vécu trois ans à Tahiti -, nous vous proposons une autre solution efficace : vous procurer une bouteille de Maupiti de la Terre de l’Elu, l’ouvrir, la verser dans votre verre et fermer les yeux… Vous y êtes ! Cabernet franc, gamay et grolleau font partie de cet assemblage, et sont tirés de plusieurs lieux-dits : les Bruandières, les Barres et l’Aiglerie.

Le nez est ultra gourmand, un véritable panier de fruits rouges composé de framboises, de cassis. En bouche, ce vin présente une belle mache due à la vendange entière, les tanins sont intégrés et délicats. La finale est légèrement poivrée. Que diriez-vous d’un accord avec du jambon de Pata Negra bellota ?

L’Aiglerie 2019 :

Charlotte et Thomas en arrivant en Anjou noir ne sont pas seulement tombés amoureux du chenin, cépage roi, mais se sont aussi intéressés à magnifier les cépages rouges. Ici, c’est un 100% cabernet franc qu’ils ont travaillé sur la parcelle de l’Aiglerie sur la commune d’Aubin de Luigné. Ce terroir est orienté en plein sud et entoure le château de l’Aiglerie – qui appartient désormais au jeune couple de vigneron – avec une vue imprenable sur la vallée du Layon.

Le nez est noble, gourmand, imprégné de notes charmeuses et acidulées de cassis. Place ensuite à une bouche équilibrée, entre mache, notes plus animales et sanguines qui donnent du corps à ce nectar. Le toucher de bouche est ce qui est recherché ici, permis par la maturité des peaux. L’accord idéal selon la vigneronne ? Une ratatouille ou de l’aubergine confite.

Terre de Magellan 2019 :

C’est décidément un nectar qui vous transporte vers de nouveaux horizons que ce vin signature du domaine Terre de l’Elu. « Jamais le monde n’a été aussi grand qu’au lendemain du périple de Magellan ». 100% cabernet franc, ce vin est tiré de la même parcelle qu’Ephata, des vignes de 80 ans. Les raisins sont ensuite égrappés puis élevés dans différents petits contenants, notamment des amphores.

Ce nectar présente un nez très fin, assez droit et sérieux. La bouche est agréable, empreinte de tanins poudrés. Richesse et légèreté sont mêlées. Nous vous conseillons d’ouvrir ce flacon avec des viandes fines, telles que l’agneau ou le chevreuil.

Espérance 2020 :

Cette cuvée est l’œuvre de Charlotte Carsin en personne. A partir de 2010, la jeune vigneronne trouve plus de temps pour s’investir en cave et décide de magnifier le pinot d’aunis, « c’est un cépage dont il faut prendre grand soin pour en obtenir de jolies choses, il faut lui dire ‘vous’ » dit-elle en plaisantant (à peine). « Il est depuis peu dans l’air du temps ». Cette cuvée est produite de façon absolument confidentielle, l’on compte 1000 à 3000 bouteilles selon les années. Le vin est élevé en amphores.

Le nez s’ouvre avec des notes de clou de girofle, mais aussi de la pivoine et quelques fleurs blanches. La bouche, elle, est épicée et a du caractère : aux effluves de feuilles de cigare, structurée et infusée, sans manquer de souplesse. Très beau moyen de se pencher sur ce cépage. A ouvrir avec un tartare de thon rouge au gingembre.

Encore merci à Charlotte Carsin pour cette splendide dégustation, autour des terroirs angevins.

En savoir plus sur le domaine Terre de l’Elu ?

Tous nos vins du domaine Terre de l’Elu en vente

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire