Melifera du gin au spritz

La gamme de gins Melifera s’est enrichie d’une nouveauté, un amer baptisé Spritz des Dunes, pour renouveler les cocktails estivaux.

Le premier gin Melifera s’était inspiré des immortelles de l’île d’Oléron travaillées en macération ; la deuxième recette provenait du maquis corse à base d’huiles essentielles distillées à la vapeur. Deux recettes que Christophe Amigorena, ancien directeur de l’Occitane, avait imaginé avant de sortir un Spritz des dunes, toujours inspiré de l’immortelle. Un véritable déclencheur d’émotions qu’il associe avec son épouse Cécile aux retours de plage. Le couple est notamment associé depuis 2019 à un distillateur de Chevanceaux (17) pour élaborer ses gin bios à base de cet ingrédient innovant associé à une dizaine de botaniques. De plus le gin est un marché dynamique pour construire une marque avec une jolie bouteille qui raconte une histoire : la légende d’Aliénor d’Aquitaine qui aurait tressé, pour ses secondes noces avec Henri Plantagenêt, sa couronne d’immortelles, gage de richesse spirituelle et de fécondité. On retrouve cette couronne gravée sur la bouteille. L’abeille (melifera) symbole de biodiversité fait le lien. Une partie des bénéfices est d’ailleurs reversée au conservatoire de l’Abeille noire à Oléron, association d’apiculteurs désireux de protéger l’espèce.

Spritz des Dunes ©F. Hermine

Toujours côté Atlantique
Le Spritz des Dunes est donc le 3ème opus des Amigorena. Une vingtaine de plantes entrent dans sa composition « En fait, j’avais envie d’un bitter moins amer et moins sucré pour faire un spritz plus naturel mais nous l’avons finalement appelé par le nom du produit fini car les consommateurs ne savent jamais quoi faire d’un bitter », reconnaît le fondateur de Melifera qui recommande une dose de spritz avec une dose de prosecco (ou de vouvray pétillant) complété d’eau gazeuse sur un glaçon (29,50 €). Un cocktail sur des arômes de fruits rouges, mûres, fleurs de sureau, cardamome, oranges amères. « Et nous avons gardé la signature orange sur un ton plus doré pour garder la référence couleur du spritz car il est difficile de se différencier d’un capitaine de catégorie à forte notoriété quand on sort un nouveau produit ». Lancé en catimini l’été dernier pour un test sur le marché, il bénéficie cette année d’un plan plus ambitieux avec une campagne Spritz des dunes sur la côte atlantique « Nous misons sur une alternative spritz plus artisanale et sur un concept de partage autour d’un pichet avec un stand pour l’animation. L’idée est d’accélérer les ventes à l’export (20% en 2022) et grâce à un accord de distribution depuis avril avec L’Explorateur du Goût, de poursuivre l’expansion de la marque dans l’Hexagone, notamment chez les cavistes. Ceux-ci l’ont d’ailleurs élu Spiritueux de l’Année catégorie Apéritif, un concours organisé par Cavistes & Co.»

Cet article Melifera du gin au spritz est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire