Montus, tout un empire - Routes des vins

Montus, tout un empire

Alain Brumont, le vigneron emblématique des châteaux Montus et Bouscassé a initié la première édition des « Nuits impériales », un nouveau rendez-vous historique et culturel estival entre Béarn et Gascogne.

Au sud des Hautes-Pyrénées, le spectacle du cirque de Gavarnie est devenu en un peu plus de 35 ans un rendez-vous culturel incontournable de l’été et « il nous manquait un événement de cet envergure au Nord ; le Département a choisi le château Montus pour sa dimension internationale et parce qu’il accueille déjà 30000 visiteurs par an » estime Alain Brumont. L’épopée retracera l’histoire de trois enfants du pays devenus généraux d’Empire, les frères Noguès tous trois décorés de la Légion d’honneur pour leur bravoure. C’est l’aîné de ces trois géants (ils faisaient près d’1,90 m), Jean-Francois Xavier, député des Hautes-Pyrénées, qui achète le château de Montus en 1806, y séjournant régulièrement jusqu’à sa mort en 1808. Antoine qui sera également à la tête du département a laissé des mémoires publiées en 1922. Leur mémorial sous forme d’obélisque en marbre dans le cimetière du petit village de Castelnau-la-Rivière attire déjà bien des curieux. Il vient d’ailleurs d’être restauré. Les Noguès, fils de cantonnier, se sont enrôlés dans l’armée en 1792, ont eu une carrière exemplaire et ont beaucoup œuvré au développement de la région. Ils ont traversé la Révolution, certains la Restauration; leur saga sera l’occasion pour les enfants des écoles et des collèges d’être sensibilisés à l’histoire locale.

Cette première édition des Nuits Impériales s’ouvrira par le volet « Les Trois frères et l’empereur », un spectacle théâtre en son et lumière avec la troupe Fébus de Pau dirigée par Bruno Spiesser, directeur du festival de Gavarnie pendant 11 ans. Elle se déroulera  les 15 et 16 juillet dans la cour d’honneur du château, les décors étant projetés en mapping sur la façade avec l’accompagnement d’extraits d’œuvres de Beethoven et Schubert. Elle sera également l’occasion de fêter les 40 ans d’Alain Brumont au château Montus, notamment avec le repas de l’Empire le samedi soir. Alain  Brumont rêve d’en faire un rendez-vous annuel et réfléchit déjà à un deuxième opus qui reproduirait un menu de l’époque en 14 plats à l’instar de celui retrouvé dans les archives.

Réservations sur www.brumont.fr ou au 05 62 69 74 67

                

Cet article Montus, tout un empire est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire