New York, New York - Routes des vins

New York, New York

L’équipe iDealwine s’est rendue à New York il y a quelques semaines. On vous raconte notre escapade et les deux magnifiques événements que nous y organisions.

Alors que la tempête se déchaîne en Floride, Angélique et Alix arrivent à New York sous un soleil éblouissant.

Sitôt arrivées, nous nous préparons pour notre premier événement. iDealwine organise pour la première fois un événement pour ses clients new-yorkais. Un Tour de France viticole dans un cadre exceptionnel : The Twenty First Gallery, une galerie de design située dans le quartier de Tribeca. De quoi renforcer la réputation de Little Paris de ce quartier!   

Nous avions concocté une sélection à la fois pointue et représentative des différents terroirs français pour nos clients américains.

Cette dégustation s’ouvrait par un champagne, plus précisément un cramant 2015 de Philippe Lancelot. Ce 100% chardonnay est issu d’une parcelle de 1.75hectares de vignes âgées d’une quarantaine d’années. Cette cuvée est élevée sur lies pendant 50 mois. Le résultat est un champagne droit, tendu et d’une grande élégance, un équilibre parfait entre une texture crémeuse et une finale saline.  

Nous poursuivons ensuite par un pouilly-fumé Barre à Mine 2020 de Michel Redde. Ce vin est l’image de son terroir ; une puissante aromatique de silex, une minéralité pure et perspicace. Une expression remarquable du sauvignon blanc en terre ligérienne.

Plus à l’est, nous présentons un arbois En Chemenot 2019 réalisé par le duo Croix & Courbet. Il s’agit d’un savagnin ouillé, qui a presque des accents bourguignons. La parcelle En Chemenot se situe juste derrière le lieu-dit de La Pinte, c’est un coteau exposé nord avec des sols marneux. Il s’agit d’un vin au joyeux équilibre entre une texture souple et une acidité tranchante.

Le dernier blanc vient d’une région souvent méconnue:  la Savoie. Le domaine Chevillard met à l’honneur le cépage autochtone : la roussette de Savoie. L’arme fatale si vous voulez prouver que la Savoie ne produit pas que des vins de raclette… mais est capable de produire de grands vins. Plein de vie, bien équilibré avec des notes légèrement amères en longueur, ce vin a été LA révélation de nos clients pendant cette soirée.

Passons aux rouges. Trois vins issus des trois régions emblématiques du vignoble français: Bourgogne, Bordeaux et Rhône. Trois vins très différents offrant une dégustation très cohérente car unis par une alliance entre fraîcheur et expression de leur terroir spécifique.

L’aloxe-corton 1er cru Les Paulands 2020 de la maison Chanterêves est à la hauteur de la réputation qu’a acquis si rapidement ce micro-négoce. Guillaume Bott et Tomoko Kuriyama signent là un rouge brillant aux notes de cerise, de menthe et de sous-bois.

Saint-Emilion était représenté par le clos-saint-martin 2015. Ce minuscule domaine d’un hectare est un joyau à découvrir et un de nos tout récents domaines partenaires. En dégustant ce vin, vous comprendrez l’expression « une main de fer dans un gant de velours » : une explosion de fruits rouges et de notes florales avec une texture délicieusement soyeuse. 

Le côte-rôtie Cordeloux 2017 de Marie et Pierre Bénetière clôturait de cette dégustation. Vinifié en grappes entières, avec un élevage long entre 18 et 22 mois en fût, ce vin est d’une fraîcheur impressionnante. Il est l’expression d’un syrah épicé, fruité tout en pureté et délicatesse.

Cette dégustation aura été l’occasion de présenter ces superbes vins mais également de rencontrer nos clients américains pour la première fois. Ce fut un véritable bonheur de découvrir leur enthousiasme et leur amour pour les vins.

Parce qu’un bonheur n’arrive jamais seul ; nous avions également un deuxième événement à New
York : un dîner d’exception avec notre partenaire Levi Dalton, auteur du podcast I’ll drink to that. Si vous ne connaissez pas encore ce podcast anglophone, ceci est un message d’avertissement ; il est fortement addictif pour les afficianodos de vin ! Chaque épisode est une interview de vignerons. L’occasion unique d’écouter les plus grands vignerons du monde entier expliquer leur philosophie, leurs méthodes…

Ce dîner avait lieu au Eleven Madison Park ; un restaurant trois étoiles et couronné du titre de Meilleur Restaurant du monde en 2017. Le chef Daniel Humm a récemment pris un tournant radical, convertissant l’intégralité de son menu en menu vegan. Pari osé, mais largement relevé à notre humble avis.

Au programme, nous avions en champagne, la cuvée roses-de-jeanne, le-creux-de-l’enfer 2017 de Cédric Bouchard. L’ascension de ce micro-domaine dans nos enchères est impressionnante. Le credo de Cédric Bouchard est « une parcelle, un cépage, une vendange », on comprend donc que certaines cuvées ont des quantités très, très limitées. Ce rosé est produit seulement à 200 bouteilles… Ce vin est une explosion de fruits rouges structurée par de fins tannins et une belle acidité.

En Saumur, nous avions la-charpentrie 2016 du Domaine du Collier. La filiation d’Antoine Foucault au Clos Rougeard est flagrante : ce chenin issu des célèbres coteaux du Brézé est d’une finesse mêlant pureté, profondeur et concentration des arômes.

En chablis, nous poursuivons avec l’iconique grand cru Valmur 2012 de Raveneau. Un nom plein de promesse pour une dégustation éblouissante ! Il allie la finesse et l’intensité.

Nous passons aux rouges tout en restant en Bourgogne. Voici le vosne-romanée 1er Les Chaumes 2017 d’Arnoux-Lachaux. Et c’est sans doute, LA révélation de la soirée pour les invités.

Direction le Rhône avec le saint-joseph 2010 de Gonon. Ce vin est un assemblage de trois terroirs différents. La vendange est partiellement égrappée et l’extraction est douce. C’est un vin d’un grand équilibre, très suave, avec des notes fruitées, florales, fumées et épicées.

Nous partons ensuite en Italie avec le barbaresco Crichët Pajé 2013 de Roagna. La cuvée mythique d’un domaine historique du Piémont. L’expression du nebbiolo est d’une finesse exquise ; le nez dévoile progressivement toute sa complexité.

Et nous finissons ce dîner par une dégustation à l’aveugle avec la crème-de-tête 1971 du Château Gilette. Un véritable mystère pour les participants qui auront sans doute cité toutes les appellations de vins liquoreux du monde entier. Ce Sauternes a la particularité d’être élevé en cuve ciment pendant plus de quinze ans : un véritable ovni dans cette appellation.

Nous finissons ce joli carnet de voyage en vous rappelant que nous livrons aux Etats-Unis. Les frais de port sont de 120€ pour 12 bouteilles. Lorsque vous sélectionnez les Etats-Unis comme pays de livraison, vous faites vos achats hors taxe sur iDealwine et ne réglerez que les taxes locales à l’arrivée.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire