[Nos circuits œnotourisme #19] Sud-Ouest, autour de la cité cadurcienne

Vous êtes en vacances au mois d’août et ne savez pas où partir ? Terre de vins est là pour vous ! Durant tout le mois, découvrez chaque jour un nouveau circuit œnotouristique de 5 adresses au cœur d’un vignoble français. Aujourd’hui direction Cahors et ses alentours !

Château Famaey
Il était une fois un petit âne qui faisait visiter le vignoble des Luyckx, trois ou quatre fois par jour (sur réservation 25 €/ famille) sauf quand il fait trop chaud pour notre ami à quatre pattes. C’est Zoé, la fille de Marteen, qui accompagne la promenade. Le vigneron d’origine belge a pris la suite de son père, passionné de vin et descendu d’outre-Quiévrain au début des années 2000 pour s’installer au bord du Lot. Les adultes goûtent les vins dans la cabane, les enfants du jus de raisin. Tout le monde peut se retrouver autour d’une table de pique-nique au bord des vignes. La propriété possède également deux gîtes (pour 5 personnes)

46700 Puy-Lévêque – 05 65 30 59 42 – chateaufamaey.com

Clos Triguedina
La cave a été récemment refaite avec des espaces de dégustations privatisables dans le nouveau pavillon moderne doté d’une cuisine toute équipée pour les séminaires ou les buffets-déjeuners. La « Magie du jeudi » donne accès aux vieux millésimes de Jean-Luc Baldès mais les formules sont multiples, d’une simple dégustation de trois vins avec visite de vignes (à partir de 5 €) à une découverte des plus grands flacons du domaine, notamment la cuvée Probus. Un petit tour au musée des vieux outils de la vigne et de la tonnellerie ou dans la propriété sous les cèdres centenaires puis on part en balade dans le vignoble, à pied ou à vélo électrique (formule Vinocycle à partir de 60 €).

46700 Viré-sur-Lot – 05 65 21 30 81 – jlbaldes.com

Château de Gaudou
Le domaine de la famille Durou, désormais en bio, s’est fait connaître par le roman d’un autre Lotois, Jean-Pierre Allaux, écrivain et maire de Albas, puis par le feuilleton qui s’en est inspiré. Une cuvée en porte d’ailleurs le nom, Le Sang de ma terre, un 100 % malbec à partir des plus vieilles vignes jusqu’à 60 ans, élevé en œuf béton (23,50 €), ample et puissant mais équilibré. Le château Gaudou est aussi l’un des domaines cadurciens à travailler des lieux-dits en cuvée parcellaires. La visite « Du terroir au vigneron » (10 €) permet de découvrir le métier de vigneron.

46700 Viré-sur-Lot – 05 65 36 52 93 – chateaudegaudou.com

Château de Chambert
Ce château aux murs de brique et de pierre et aux caves voûtées ne manque pas de charme. Il ouvrira bientôt 11 chambres avec spa, une boutique attenante et un restaurant, ouvert toute l’année, bio évidemment, comme les vins (en biodynamie) et à base de produits locaux. Il dispose déjà d’un bistrot-terrasse avec un panorama à 180° sur le vignoble. Dîners truffes l’hiver, cours de cuisine ou d’assemblage (90 €/pers.), sorties en VTT avec casse-croûte, randonnées… Visite commentée avec dégustation gratuite (15 € pour la dégustation des parcellaires ou des anciens millésimes).

46700 Floressas – 05 65 31 95 75 – chambert.com

Maison des Vins de Puy-l’Évêque
Le nouvel office de tourisme, installé dans une bâtisse restaurée en face de l’église et baptisée Vinoltis, abrite une maison des vins de Cahors et de la vallée du Lot. Une carte géante aide à situer les domaines, une vidéo pédagogique raconte le vignoble. La belle maison en bois, pierre et métal avec une jolie terrasse offre une vue imprenable sur le vieux village de Puy-l’Évêque. Le bar à vin en douelles propose à la dégustation une douzaine de cahors conservés en machines Enomatics pour le service au verre, à goûter en autonomie avec une carte achetée a l’entrée.

46700 Puy-l’Évêque05 65 21 37 63 – mes-vins-du-lot-maison-du-vignoble.business.site 

Cet article [Nos circuits œnotourisme #19] Sud-Ouest, autour de la cité cadurcienne est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire