Nouveau chai à Chaintré pour la maison Georges Duboeuf - Routes des vins

Nouveau chai à Chaintré pour la maison Georges Duboeuf

La famille Duboeuf renoue avec ses origines pour mieux se diriger vers le futur. Si ce sont les Beaujolais qui ont fait sa réputation, le famille Duboeuf a commencé à vinifier dans cette partie de la Bourgogne sud dès le 17e siècle. C’est donc dans son village natal que la maison a réuni ses racines et ses ailes

Modernisation globale au service de la qualité

« Nous souhaitions depuis longtemps moderniser nos vinification et la naissance du nouveau chai de Chaintré n’est pas le seul acte notoire effectué en faveur d’une montée en gamme des vins de la maison Duboeuf. Si les terroirs d’exception qu’elle possède (notamment en Pouilly-Fuissé dont certaines cuvées en premier cru) mérite une vinification des plus précises et adaptées à terme à chaque parcellaire, l’ensemble de la chaîne de production est transformé. Ainsi les vins seront-ils tous certifiés bio dès le millésime 2024. Ce nouveau chai permettra également de concentrer l’ensemble du processus en un seul et même endroit, avec moins de transport de raisins et de moût, réduisant également le nombre de tiers : « nous nous sommes dotés d’un petit chai à Chaintré qui est taillé pour produire des grands vins car on maîtrise tout du raisin à la mise en bouteille » « , souligne Adrien Duboeuf-Lacombe.

Le temple des vins blancs

La vinification des vins blancs ayant leurs spécificités, le chai de Chaintré accueillera les raisins en provenance de Pouilly-Fuissé, Mâcon et de ceux qui composeront les cuvées de Beaujolais Villages, et pourront pleinement exprimer les spécificités de leurs terroirs grâce à une vinification ultra précise. 24 ares de Beaujolais Villages sur la commune de Châne ; presque 4 hectares en Mâcon-Villages, mitoyens avec l’AOP Pouilly-Fuissé ; 5,17 hectares de Pouilly-Fuissé répartis sur les versants est et ouest de Chaintré ; 30 ares de Pouilly-Fuissé 1er cru « Les Chevrières » et enfin 1,5 hectare de Pouilly-Fuissé 1er cru « Clos Reyssier ».

Progression constante

Pour l’heure, et conformément au cahier des charges des premiers crus de l’appellation Pouilly-Fuissé imposant d’embouteiller en juillet de l’année suivant les vendanges, trois cuvées issues du chai sont disponibles. Le Pouilly-Fuissé 2020 Clos Dévoluet Durand « Les Verchères » (26,46 €), le Pouilly-Fuissé 1er cru « Les Chevrières » 2020 (33,39 €) et le Pouilly-Fuissé 1er cru 2020 « Clos Reyssier » (33,39 €).

Lorsque l’ensemble des outils de production auront été testés, éprouvés et approuvés, ainsi que le recul suffisant sur la production de la vigne convertie, l’ensemble des parcellaires sera travaillé séparément, dans la modernité mais la continuité, avec la volonté d’incarner un nouvel équilibre encore plus qualitatif, en passant « de vins plutôt riches, presque crémeux, à des vins moins lourds, plus digestes et qui expriment pleinement leur terroir »,  d’après Adrien Duboeuf-Lacombe.

Cet article Nouveau chai à Chaintré pour la maison Georges Duboeuf est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire