[Nouveau numéro] Terre de vins spécial coopératives : une exception française

Le 93ème opus de Terre de vins arrive en kiosque ce mercredi et met en lumière, à travers un numéro entièrement dédié, un savoir-faire français : le mouvement coopératif.  

Véritable exception française, la coopération occupe une place prépondérante au cœur de la filière viticole, trop souvent mésestimée. En effet, 58 % des viticulteurs de l’Hexagone sont des coopérateurs, une donnée qui représente plus de 45 000 exploitations viticoles réunies à travers 570 coopératives et unions pour une production annuelle supérieure à 16 millions d’hectolitres. Il était donc grand temps d’ouvrir pleinement nos colonnes aux coopératives ! C’est désormais chose faite avec ce numéro de février au sein duquel vous retrouverez cinquante coopératives françaises issus des différents vignobles nationaux, symbole de l’ampleur et du rayonnement d’un mouvement coopératif qui a fait son apparition dans le monde viticole à la toute fin du XIXème siècle. Un dossier historique remonte justement aux sources du mouvement et retrace son évolution pour mieux comprendre ce qu’il est aujourd’hui.

Une histoire en trois chapitres
Une fois ce voyage dans le temps effectué, nous vous proposons, en trois grands chapitres, d’ouvrir les portes de ces exploitations viticoles pas comme les autres. Le premier, consacré aux valeurs de ces coopératives, est une ode à ce qui fait la force de ce mouvement : solidarité, entraide et collectif. Ces termes, souvent galvaudés, constituent ici un véritable socle pour l’ensemble des coopérateurs, une base commune ayant permis à ces derniers d’entrer dans l’ère de l’innovation, thématique de notre deuxième chapitre. Car oui, coopération rime désormais avec innovation puisqu’aujourd’hui, l’enjeu n’est plus seulement d’écouler des volumes de vin standard, surtout en vrac, mais bel et bien de produire des vins qualitatifs répondant aux besoins des marchés et aux attentes des consommateurs. Pour cela, les coopératives se sont dotées d’outils techniques performants et de services marketing compétents, résultant d’une montée en gamme tant en termes de produits que de packaging. Elles sont également « à l’heure » sur les problématiques environnementales et n’ont pas attendu 2024 pour monter dans le train du développement durable. Alors que 75 % des coopératives sont labellisées HVE et 53 % d’entre elles ont sauté le pas du bio, ce numéro spécial met la lumière sur l’ensemble des actions vertueuses qu’elles ont mis en place et les solutions apportées pour répondre aux enjeux futurs. Le troisième chapitre vous ouvre en (très) grand les portes des coopératives avec une « Escapade » dédiée à l’œnotourisme, en plein essor depuis une dizaine d’années, que de nombreuses coopératives ont intégré à leur activité, à l’heure où l’on estime à environ 20 % la hausse du chiffres d’affaires des exploitations viticoles ayant pris le virage de l’œnotourisme. 

Enfin, au fil des pages de ce Terre de vins numéro 93, vous découvrirez un florilège de bouteilles provenant de chacune des cinquante coopératives présentes dans nos colonnes. Rouge, blanc, rosé et même champagne, notre sélection est un bel aperçu du savoir faire de nos vignerons coopérateurs, avec d’excellents nectars bien loin des idées reçues que l’on pourrait se faire des vins de coopératives.

Terre de vins numéro 93, 96 pages, 6,90 €. 
Abonnez-vous en suivant ce lien.

Cet article [Nouveau numéro] Terre de vins spécial coopératives : une exception française est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire