Pépites ligériennes et coups de cœur irrésistibles

A Angers, le regroupement de trois salons (Salon des vins de Loire, Levée de la Loire, Demeter) dans un même lieu, permet des découvertes de toute la France, mais le point fort demeure la Loire. Plusieurs jeunes domaines y exposant pour le première fois, nous avons fait notre marché et vous proposons en primeur de nouveaux cuvées irrésistibles. 

Le grand Fé 
Jean-Louis Naudin est un néo-vigneron revenu de la région parisienne pour s’installer à La Limouzinière, au cœur du Muscadet. Pas si loin de Saumur et de sa famille. Pour faire son retour à la terre, il est allé étudier à Montreuil-Bellay, en Anjou et a travaillé chez Mathieu Vallée, une figure de Saumur. Au Grand Fé, il travaille 19 ha et produit une ribambelle de cuvées en IGP Val de Loire, dont un rouge de cabernet sympathique et fruité, bien mûr et plein en bouche, un grolleau gris extrêmement séduisant et un fié gris de grand caractère. On apprécie aussi son Muscadet Côtes de Grandlieu fin, délicat, stylé, avec ce fruité rond qui caractérise le terroir qui entoure le lac de Grandlieu, au sud-ouest de Nantes. Tous les vins sont une aubaine à 8€, il faut en profiter avant que le domaine soit plus connu. 

Jean-Louis Naudin – Le Grand Fe? ©I. Bachelard

Muscadet au domaine Chuffard
Pour Delphine et Antoine Chuffard, la vigne n’est pas un premier métier, mais ils ont attendu un âge respectable pour changer de carrière. C’est pour laisser leur fils prendre la responsabilité complète de leur ferme agricole de la Somme qu’ils ont pris leur « retraite » en commençant une nouvelle carrière de vignerons. Dans leur domaine de Beau Soleil, ils produisent des chardonnays en IGP Val de Loire séduisants, mais on revient surtout pour Les Schistes de Beau Soleil, un Muscadet de Sèvre & Maine sur lie de 2021 assez coloré après deux années en cuve, aux parfums riches et à la bouche parfaitement équilibrée (8 €). C’est le terroir de Goulaine ! 

©I. Bachelard

Les Vignes du Fresche 
Marc Houtin, qu’on connait déjà pour ses vins de l’Aubance au domaine de La Grange aux Belles, créé en 2004, s’est associé avec le Britannique Daniel Craker pour reprendre le domaine du Fresche, désormais nommé Les Vignes du Fresche. Il y produit des Anjou de caractère, dont un blanc vif et fruité de 2023, Radicalement blanc (13 €) et un pétillant naturel très franc à base de chardonnay et chenin (18 €). Notre favori est le Clos des Grandes Plantes, du riche millésime 2022. Avec 6 g de sucre bien intégrés par un élevage en barrique lui aussi assimilé, il est parfaitement équilibré et plein (25 €). 

©I. Bachelard

Cet article Pépites ligériennes et coups de cœur irrésistibles est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire