Périgord sur Seine pour les professionnels - Routes des vins

Périgord sur Seine pour les professionnels

Ce lundi soir, les vins de Bergerac & Duras en collaboration avec Terre de Vins ont revisité le rendez-vous parisien de dégustation pour le tourner vers les professionnels et leur faire découvrir aux Jardins du Pont Neuf les 7 grands terroirs d’appellation accompagnés des produits du Périgord.

« Ça fait plaisir de retrouver des consommateurs et des professionnels pour leur expliquer notre vignoble, notre histoire et nos vins » annonce d’emblée Jean-Pascal Carrère du Château Thénoux (Vignobles Joëlle Carrère). « Rencontrer des professionnels qui s’intéressent à nos vins, nous en avons besoin et c’est toujours plus carré qu’une dégustation grand public. Ils dégustent dans l’ordre, ils prennent des notes, ils posent plus de questions… » insiste David Notteghem du Domaine de Combet. Pour Katia Coutelier du Domaine Le Martinat qui a repris l’élaboration du vin depuis deux ans, « ce genre de manifestation permet de se faire connaître et d’avoir l’avis des dégustateurs sur nos pécharmants ». Gilles Bartoszek de la cave de Monbazillac en profite pour annoncer un relooking total de la gamme et pour parler des projets du nouveau musée du château.

Ils étaient une quinzaine de domaines, une majorité certifiés bio ou labellisés HVE, à présenter leur production ce lundi aux Jardins du Pont Neuf, sous le tout nouveau bâtiment de la Samaritaine. Une quarantaine de références issues de sept terroirs et jouant sur toutes les couleurs de la gamme périgourdine, blancs, rosés, rouges, moelleux et liquoreux. « Nous avons essayé d’être plus flexible en convertissant un événement qui a déjà eu lieu pour le grand public trois fois à Paris, une fois à Lille et Bordeaux, en rencontres avec des cavistes, des chefs, des sommeliers, des journalistes, des bloggeurs…, explique Marie Lecourt, responsable marketing à l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras (IVBD). La contrainte de la jauge qui nous empêchait de recevoir trop de monde sur la péniche est devenue une opportunité pour axer notre communication vers une autre cible et changer de formule avec des stands individuels qui permettent de mieux échanger avec les visiteurs ». La manifestation est la première de la saison et la seule qui se déroulera hors région; les autres animations auront lieu en région dans les domaines, sur les quais de la Dordogne ou au Quai Cyrano pour répondre aux attentes des touristes qui promettent d’être nombreux cet été.

Les vins étaient accompagnés par cinq animations culinaires orchestrées par trois anciens gagnants de Master Chef : Anne Alassanne, Philippe Mesuron et Philippe Escaich. « Pour moi qui suis périgourdin, cette soirée permet de faire redécouvrir le foie gras d’oie dont la filière vient d’être relancée car elle avait disparu au profit du canard. Rien de tel qu’un foie gras avec un bergerac blanc mais sec ». Et Alexandre Léon de l’Association du foie gras du Périgord de surenchérir en proposant un foie gras poêlé avec un bergerac sec et fruité, voire un rouge léger ou un lobe de foie gras rôti à la poêle avec un bergerac rosé. Les filières du canard, du poulet fermier, de l’agneau, des noix, des marrons et des fraises étaient également de la partie pour s’essayer à différents accords. Autour du comptoir de l’espace animation culinaire et au-dessus des fourneaux, une belle brochette de people destinés à devenir de futurs ambassadeurs de la Périgord Attitude : Pierre Bonte, les comédiens Christian Vadim, Philippe Caroit, Zinedine Soualem, Sara Mortensen, l’ancienne Claudette Lydia Naval…

Photos Raphaël Reynier

Cet article Périgord sur Seine pour les professionnels est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire