[Pessac Léognan] Rouillac lance la «maison Cisneros» - Routes des vins

[Pessac Léognan] Rouillac lance la «maison Cisneros»

Il y a une dizaine d’années Laurent Cisneros rachetait à Canéjan, en appellation Pessac Léognan, le très beau château Rouillac. Après avoir accompli un travail rigoureux pour monter la qualité de ses vins, le voici qui vient de lancer sa propre marque de distribution : la « maison Cisneros ». Une marque haut de gamme qui repose sur des valeurs de sincérité et d’authenticité.

L’esprit d’entreprise a toujours animé cet homme avisé d’une cinquantaine d’années. Avec Laurent, il y a toujours un défi à relever. Ce souci du développement est d’abord animé par l’envie de rencontrer de belles personnes, de faire bien, et d’être fidèle à ses racines. Des racines en Charentes où il possède une entreprise de chauffage, mais aussi en Espagne : son père est originaire de San Martin de Valdeiglesias, un village viticole de la communauté de Madrid. Ce souci de cultiver ses racines se décline dans la boutique du château Rouillac, créée en 2010 et refaite en octobre 2021. Rien d’artificiel dans le choix des produits, tout est justifié.

Des produits qui ont du sens.

Laurent explique : « les produits viennent des rencontres ou de connaissances ». Pour la partie charentaise ce sera un pineau, des pantoufles, et un Cognac xo de 20 ans d’âge, de la famille Vallet à Jarnac : « 300 bouteilles ont été numérotées, et 50 ont été vendues en un mois » se félicite Laurent. Les pantoufles viennent de la famille Rondinaud à la Rochefoucaud. Et on aura aussi une explication pour les confitures, les thés, le chocolat de la maison Cadiot-Badie, l’huile d’olives maturées, la verrerie, les bougies, le miel de la propriété…  Toujours des produits haut de gamme testés et approuvés par Laurent et son équipe.

Quant à la partie espagnole, Laurent Cisneros vibre d’enthousiasme et d’émotion lorsqu’il en parle. L’évocation de sa maison familiale bien sûr (les larmes ne sont pas loin lorsqu’il en parle), mais aussi le projet de faire revivre ses 2 hectares de vigne, « el Moulino quemado » (moulin brulé), à San martin de Valdeiglesias (Vinos de Madrid D.O.) : une vigne qualitative car l’aire de San Martin de Valdeiglesias semble la plus intéressante de l’appellation par son terroir composé de granite en décomposition et un climat plus humide que le reste de l’appellation. Le vin de Laurent se retrouvera bientôt sur les rayons de la maison Cisneros, au château Rouillac où l’on peut voir déjà quelques autres bouteilles de vins espagnol, qui trouvent leurs origines dans les belles rencontres que fait Laurent.

Photo de 1976 Laurent Cisneros sa grand mère, sa grand-tante espagnole et sa maman à San Martin de Valdeiglesias

Des valeurs

Sincérité, authenticité, honnêteté, voilà quelques une des vertus cardinales de Laurent. Et quand on l’interroge sur le moteur de ce développement, les arguments viennent vite. Cette stratégie n’est pas du développement pour le développement et elle ne tente pas de fabriquer artificiellement l’identité du château Rouillac. « Tout est réfléchi en profondeur. Il faut que le développement ait du sens, et on doit pouvoir partager la réalisation du projet avec sincérité. Il faut de l’humain dans le processus de sélection et de personnalisation des produits ». Le personnel de la boutique est d’ailleurs en mesure de raconter une histoire pour chacun des produits. Laurent ne trompe pas son monde. « Intéresser au-delà du vin » tel est son objectif. « On capte une clientèle qui s’intéresse à nos goûts et que l’on fait voyager. Je garantis la qualité, c’est le prérequis ». Qui sont donc les interlocuteurs de Laurent lorsqu’il déniche un produit ?  « On veut une famille qui soit derrière le produit ou l’activité, et pas un industriel. Ces familles sont-elles plutôt engagées dans une démarche environnementale, d’authenticité, dans un circuit court ? Le client qui vient à Rouillac partage tout cela ».

« Notre style, notre goût et nos valeurs » sont constitutifs de l’identité de Rouillac et de la famille Cisneros « qui exprime ses émotions au-delà du vin ». Tel est le credo de Laurent Cisneros.

Cet article [Pessac Léognan] Rouillac lance la «maison Cisneros» est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire