Pierre-Alexis Mengual sacré au prestigieux Ruinart Sommelier Challenge - Routes des vins

Pierre-Alexis Mengual sacré au prestigieux Ruinart Sommelier Challenge

Pour la 4e édition de ce concours, la célèbre maison champenoise a choisi l’hôtel Cheval Blanc, à Paris. Un événement qui s’est déroulé ce 16 mai, en partenariat avec l’UDSF, et a regroupé quinze jeunes sommeliers triés sur le volet.

Fondé en 1729, Ruinart, plus ancienne maison de champagne, est emblématique de la fraîcheur et de l’effervescence, fruit de son histoire et de son terroir. Porteuse d’une élégance, d’un esprit vif et lumineux que l’on retrouve à l’aune du chardonnay, cépage maître de ce vignoble, l’équipe qui y officie est en constante quête de pureté, à la pointe de l’innovation. En 2010, une nouvelle aventure débute avec la première édition du Ruinart Sommelier Challenge à New York. Un engouement qui a généré la création d’autres concours, dans 15 pays différents, avec le souhait constant d’unir la communauté des professionnels du vin.

Quinze concurrents pour un événement confidentiel

Représentante d’un style de vie haut de gamme, cette institution champenoise se fait également le porte-drapeau des sommeliers, métier de bouche par excellence. Les quinze candidats, après avoir effectué une présélection, se sont présentés dans la matinée devant un jury composé de quatre professionnels : Louise Bryden (œnologue de la Maison Ruinart), Florent Martin (Meilleur Sommelier de France 2021), Seika Hosokawa (gagnante Ruinart Sommelier Challenge 2021) et Gabrielle Vizzavona (journaliste, conférencière et titulaire du WSET 4). Ceux-ci ont pu apprécier les aptitudes des candidats lors d’une dégustation à l’aveugle composée de quatre grands vins tranquilles issus de chardonnay, avec proposition d’accords et de température de service. Une épreuve suivie de master class dédiée au rôle des propriétés physiques du liège et de son impact lors du vieillissement du vin.

Ruinart : Vanessa Vercel

Partage de connaissances autour de dégustations

Cet événement, dédié aux professionnels, avait pour thème L’impact du tirage liège sur le champagne. Un sujet qui évoque l’aboutissement de recherches menées par les membres du domaine, puisque cette année la cuvée Dom Ruinart 2010 ouvre un nouveau chapitre : lors de la seconde fermentation les bouteilles n’ont pas été fermées avec une capsule métallique mais avec un bouchon de liège. Une préférence technique qui influence le profil organoleptique comme le rappelle Frédéric Panaïotis, chef de caves : « Le liège apporte quelque chose en plus, des couches supplémentaires. Le vin est en bouche plus plein, plus riche et complexe. » Les candidats ont donc fait une dégustation comparative de cette variation qui apporte de la profondeur au vin : l’essence de Ruinart prend de l’ampleur tout en conservant sa fraîcheur.

La quintessence de la sommellerie

Un podium révélateur du savoir-faire de cette nouvelle génération, avec Marie Wodecki sur la deuxième marche et Pierre Poulin sur la troisième. Quant à Pierre-Alexis Mengual, lauréat, il signe avec brio cette victoire issue d’un parcours à l’image de son succès : « J’ai éprouvé un immense plaisir à déguster ces vins d’une très grande qualité et à leur imaginer des accords sur-mesure » souligne-il alors qu’il repart déjà vers ses nouvelles fonctions de Chef sommelier exécutif au sein du groupe Gérard Bertrand. Une consécration qui lui permettra de participer à une formation de quatre jours au cœur de la Champagne, aux côtés des vainqueurs de chacune des éditions nationales.

Ruinart : Vanessa Vercel

Cet article Pierre-Alexis Mengual sacré au prestigieux Ruinart Sommelier Challenge est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire