[Primeurs 2023] Au tour de Feytit-Clinet, Latour-Martillac, Soutard…

Suivez la suite de la campagne des Primeurs 2023 avec toutes nos notes exclusives. Elles sont à retrouver avec les commentaires de la rédaction dans notre numéro Spécial Bordeaux Primeurs à paraître le 5 juin en kiosques et sur terredevins.com.

Le Pessac-Léognan Latour-Martillac sort à 27,70?€ pour un 92/100 délivré par la rédaction. Le pendant de la maison en blanc remporte un 93/100 et un joli commentaire : « Il faut un peu aller chercher le bouquet, mais celui-ci finit par se dévoiler sur des notes élégantes de citron jaune, d’aubépine et de mangue. Comme à l’accoutumée, l’équilibre se fait entre l’incisivité (éclat minéral et agrume) du sauvignon, et le volume du sémillon (texture et gras). Belle finale citronnée ». Ce vin se négocie à 33,60?€, à savoir que sur les deux vins une baisse de 20?% a été réalisée en rapport au millésime 2022. 

Des coups de cœur de la rédaction
À Pomerol, c’est la sortie du Château Feytit-Clinet à 57,60?€, propriété de Jérémy Chasseuil dont ce 2023 est noté 92-93 : « Le fruit noir riche et dodu, presque confit, se pare de notes vanillées, toastées, épicées, on est sur un pomerol au style un peu daté, mais qui aura ses amateurs. Très chaleureux, il déploie une bouche enrobée, sphérique, une boule de fruit légèrement poivré qui assume ses hanches et son gras. La finale, réglissée, a un goût de revenez-y. »
Toujours rive droite, dans l’univers des grands crus classés de Saint-Émilion, le Château Soutard fait son apparition pour une bouteille disponible à 33,60?€. C’est un coup de cœur de Terre de vins fort d’un 93-94 : « On prend plaisir à déguster un Château Soutard dans son profil historique. Il est fringant avec ses reflets de couleur violine. Véritable modèle de grand vin produit sur le plateau calcaire de Saint-Émilion, il nous fait plonger dans son univers d’épices douces, de zan, d’encre de Chine, de cerise noire et de réglisse. Sa puissance est parfaitement intégrée à l’ensemble grâce à une texture de tanins d’une magnifique finesse. C’est de la soie. Travaillé tout en profondeur et concentration, il conserve une excellente fraîcheur. Le millésime est dompté et promis à un bel avenir. »
Également un 93-94 pour le Château Larmande qui confirme sa constance qualitative : « Du haut de son plateau calcaire, il montre une véritable élégance. Il ne manque pas de présence avec ses tanins caressants, onctueux et une bouche ronde. L’équilibre est au rendez-vous avec la finesse et une tension maîtrisée. On retrouve les notes variétales du cabernet ainsi qu’une pointe d’agrumes en finale. » Ce vin se négocie à 22,90?€, la très belle affaire ! Enfin, le Château de Ferrand, valeur sûre de la rive droite, est également disponible à 29,15?€.

Cet article [Primeurs 2023] Au tour de Feytit-Clinet, Latour-Martillac, Soutard… est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire