[Primeurs 2023] Château Beychevelle et le double coup de cœur pour le Domaine de Chevalier…

Suivez la suite de la campagne des Primeurs 2023 avec toutes nos notes exclusives. Elles sont à retrouver avec les commentaires de la rédaction dans notre numéro Spécial Bordeaux Primeurs à paraître le 5 juin en kiosques et sur terredevins.com.

Le drakkar est de sortie ce 21 mai 2024 avec un Château Beychevelle fidèle à sa qualité constante, tutoyant les sommets de Saint-Julien, peu importe le millésime. Son tarif est de 84€ pour une note de 95-96/100 : « Le nez de Beychevelle en 2023 nous prend à contre-pied, sur un fruité explosif, voire exubérant. En bouche, on retrouve la signature de la maison : une définition impeccable de la chair, souple et digeste, escortée de tanins millimétrés. L’acidité vient tendre l’ensemble, jusqu’à la finale très juteuse ». Une autre sortie très attendue s’est opérée du côté des crus classés de Graves avec le Pessac-Léognan Domaine de Chevalier, et ce sur les deux couleurs. Le rouge est à 63,85€ et ce n’est rien d’autre qu’un coup de cœur de la rédaction avec une note de 94-95 : « Le cabernet majoritaire marque de sa patte. L’herbe fraîche, la griotte, la crème de cassis et le sureau forment le bouquet gourmand. Le chèvrefeuille se révèle à l’aération, le tableau est complété par de fugaces notes de fumée et de bois frais. L’attaque est ferme et croquante, nous offrant des notes surprenantes de noyau d’abricot. Avec un peu de tension il se déguste sur un grain fin, confortable, riche et onctueux. Sa musculature en fait un vin épaulé qui garde beaucoup de finesse et de fraîcheur. La gourmandise revient en force avec des notes de guimauve à la violette et de chair de cerise ». Coup double avec un coup de cœur itou pour le blanc qui se négocie à 105,85€. Avec un 95-96, il a interdit le comité : « S’il se dévoile avec discrétion au début de la dégustation, sur de légères notes de citron et de tilleul, il s’ouvre rapidement sur un registre plus exotique de fruit de la passion à maturité. Le travail sur l’assemblage est bien maîtrisé. Le sauvignon s’exprime sans excès. Raffinée, la texture en bouche reste fine, élégante, de chair poudrée. La menthe poivrée vient rafraîchir une finale qui nous laisse sur de fins amers ». Dans la foulée, L’Esprit de Chevalier sort 21,85€, L’Esprit de Chevalier blanc à 26,90€, le Château Lespault-Martillac à 21,85€ et le Château Lespault-Martillac blanc à 26,90€. 

Cet article [Primeurs 2023] Château Beychevelle et le double coup de cœur pour le Domaine de Chevalier… est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire