[Primeurs 2023] Clerc Milon, D’Armailhac, Cantemerle… 

Suivez la suite de la campagne des Primeurs 2023 sur notre site Terredevins.com avec nos notes exclusives. Toutes les notes et tous les commentaires de la rédaction seront à retrouver en intégralité dans notre numéro Spécial Bordeaux Primeurs à paraître prochainement.

Moins 32% pour Lafite-Rothschild, moins 38% pour Mouton-Rothschild, serait-ce l’année des bonnes affaires pour les amateurs éclairés d’un 2023 d’une très grande garde ? Qui plus est sur des crus plus accessibles… A la suite de la sortie de Mouton, les deux châteaux de la même maison, les grands crus classés 1855 de Pauillac, Clerc Milon et d’Armailhac, sortent respectivement à 74,65€ et 45,85€. Clerc Milon, très remarqué par les équipes de Terre de Vins avec une note de 96-97 : « Complexe, sur la finesse, long, ce flacon voit ses cabernets grimper à 72 % contre 59 % en 2022, premier nez mûr, élevage d’une classe extrême, attaque et palais fins. Les vieilles vignes complantées à 30 % se pilotent au cep près, chacun étant cueilli à sa pleine maturité. Architecture effilée, texture juteuse, ourlée de la rondeur des 19 % de merlot ». D’Armailhac itou, fort d’un solide 96/100 : « Une étude terroir en 2023 distingue certaines parcelles vendangées et vinifiées à part, ici 70 % de cabernet (un record),13 % de vieux franc, 15 % de merlot pour ne garder que ceux dotés d’une belle fraîcheur. Nez de grande classe, déjà velouté, profond, on sent des cabernets très mûrs, puissants et épicés, attaque ample, dense et équilibrée, le palais surprend par son côté aérien, tout est en place, les tanins fins, nombreux et nets, milieu de bouche minéral, soyeux et étiré. » Sur la même rive et la même presqu’île médocaine, toujours dans le cercle fermé des GCC 1855, le Château Cantemerle, dirigé par Laure Canu, fait également sa sortie ce 6 mai, au prix attractif de 23,75€. Ce Haut-Médoc est d’ailleurs un coup de cœur de la rédaction avec un 95/100 : « Une dégustation qui ravit les papilles du début à la fin. Un nez discret, plutôt terrien au premier abord, s’ouvre sur des notes florales, d’épices douces, de muscade. Les cabernets rentrent dans l’assemblage avec un pourcentage plus élevé que les millésimes précédents (75 %). Une première pour château Cantemerle. Doté d’une belle assise, il est raffiné et démontre de la maturité. Un vin bien épaulé, volumineux mais sans excès. Bien que se montrant complet, avec une forte densité, la trame générale joue la partition de la finesse. La finale est étonnamment longue. On imagine un potentiel explosif. » 

Cet article [Primeurs 2023] Clerc Milon, D’Armailhac, Cantemerle…  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire