[Primeurs 2023]  Du côté de chez Haut-Brion…

Suivez la suite de la campagne des Primeurs 2023 sur notre site Terredevins.com avec nos notes exclusives. Toutes les notes et tous les commentaires de la rédaction seront à retrouver en intégralité dans notre numéro Spécial Bordeaux Primeurs à paraître prochainement.

Les têtes d’affiche s’égrènent petit à petit dans ce millésime de très grande garde qui leur va bien. L’unique Grand Cru Classé 1855 des Graves, plus précisément de Pessac-Léognan, sort sur ce 2023 à 438€ TTC. Noté 98/100 par la rédaction de Terre de Vins, ce millésime a plus que jamais conquis : « Quelle puissance en bouche ! Solaire, juteux, avec une mâche vigoureuse en fin de bouche et un poivré éclatant, son profil est plus classique que 2022. Un corset de tanins effilés, une fine minéralité en milieu de palais, de savoureux arômes crème de cassis, effluves jacinthe en rétro, il fera date, le potentiel est renversant ». Renversant comme la baisse de 40% en rapport au 2022 (722,40€) ce qui reste à ce jour le Château qui a opéré la plus grande baisse. Plus que jamais – comme Mouton-Rothschild avec son moins 38% – les vignobles Clarence Dillon veulent montrer que « Bordeaux » peut se remettre en question.  Le blanc du Château Haut-Brion, noté 96/100, se négocie de son côté à 756€ pour un commentaire de dégustation alléchant : « Un bouquet subtil de fruit de la passion et agrumes mûrs, une bouche magnifiquement équilibrée, exotique, développant un profil minéral très fin, très étiré, très désaltérant. La finale sapide et persistante est une promesse de délicatesse, une délicatesse qui ne manque pas de caractère ». Les prix des autres grands vins de la maison Clarence Dillon sont également sortis : 252€ pour le rouge de la Mission Haut-Brion (98/100!!), 606€ pour le blanc de la Mission Haut-Brion (96/100), 138€ Le Clarence de Haut-Brion, 60€ La Chapelle de la Mission Haut-Brion, 84€ La Clarté de Haut-Brion et le Saint-Emilion Grand Cru Château Quintus est à 96€. Ce dernier confirme sa montée avec une note de 95-96 : « Un 2023 précis, au jus souple et fin, irrigué de tanins ciselés, qui lui donnent de la vibration. Le milieu de bouche est juteux, soutenu par une belle fraîcheur. L’ensemble est désaltérant, signé par un tour de poivre mentholé. Depuis l’intégration des terroirs de Grand-Pontet, Quintus gagne en race et en allure, il franchit une nouvelle marche dans ce millésime ». 

Cet article [Primeurs 2023]  Du côté de chez Haut-Brion… est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire