Primeurs 2023 | Le Médoc : analyse du millésime et coups de cœur

Poursuivons notre série d’articles sur la campagne primeurs 2024 (millésime 2023), avec une analyse des vins du Médoc : conditions météo, caractéristiques générales des vins et coups de cœur (car oui, il y en a beaucoup !).

Tous nos articles primeurs sur le millésime 2023

  1. Primeurs 2023 | Présentation du millésime 2023 à Bordeaux : météo et caractéristiques des vins
  2. Primeurs 2023 | Sauternes et Barsac : analyse du millésime et coups de cœur

De bonnes conditions météo pour le millésime 2023 dans le Médoc, quelques choix impactant

Les conditions météo ont globalement été très favorables pour ce millésime 2023, notamment dans le Médoc, mise à part une forte pression mildiou qui a touché différemment les propriétés. L’une des principales différences peut venir d’un épisode pluvieux après le 20 septembre, où il était prévu des précipitations très abondantes, et alors que les cabernets sauvignons n’étaient généralement pas parfaitement mûrs, les vignerons se sont retrouvés face à un dilemme… les vendanger pas totalement mûrs ou prendre le risque de perdre la récolte. Les plus patients auront été récompensés, d’autant plus que les pluies ont finalement été beaucoup moins abondantes que prévu et que le beau temps est rapidement revenu. Les vendanges ont par la suite pu se dérouler dans des conditions idéales. Les cabernets sauvignons, qui ont pu arriver sans problème à maturité cette année, sont particulièrement réussis.

Pour plus de détails, vous pouvez lire notre article dédié « Primeurs 2023 | Présentation du millésime 2023 à Bordeaux : météo et caractéristiques des vins » afin d’être incollable sur la qualité du millésime.

Qualité et caractéristiques des vins du Médoc dans le millésime 2023

Le millésime a globalement donné naissance à des vins à la qualité hétérogène dans le Médoc, avec parfois de très grandes réussites, dans un style classique de ceux d’il y a quelques années, avant qu’ils ne soient autant marqués par le réchauffement climatique. On retrouve ainsi dans les vins réussis, de la profondeur et de la richesse, mais aussi de bons niveaux d’acidité et des niveaux d’alcool raisonnables. On n’est donc pas dans un millésime très solaire comme le 2022. Les vins sont particulièrement harmonieux, équilibrés, élégants et énergiques. Il ne s’agit pas non plus d’un millésime tout en gourmandise avec un fruité très marqué, mais plutôt d’un millésime d’équilibre et d’harmonie. Les meilleurs ont réussi à combiner fruité, fraîcheur, sapidité, belles trames tanniques soyeuses, profondeur et élégance. Voilà pour les meilleurs vins.

A l’inverse, d’autres vins n’ont pas réussi à atteindre cette finesse de tanins si importante ; certains n’ont aucun fruité à offrir, d’autres manquent de corps et de longueur.

En somme, il y a du très bon et du moins bon, il faudra donc être particulièrement méticuleux dans ses choix et bien se renseigner. De notre côté, vous retrouverez tous nos commentaires primeurs directement sur notre site.

Nos coups de cœur du Médoc dans le millésime 2023

  • Pichon Longueville Comtesse de Lalande

Superbe vin dans ce millésime 2023 : un nez subtilement fruité (fruits rouges et noirs). En bouche, l’attaque est très douce et soyeuse, livrant une finesse de tanins impressionnante, associée à une grande fraîcheur, une matière parfaite à la fois dense et fluide donnant un style très digeste et élégant au vin, un côté envoutant…

  • Branaire-Ducru

Le nez se montre assez subtile, aux notes minérales. La bouche affiche une belle densité, de la profondeur, une matière crémeuse, un beau grain de tanins, un ensemble élégant et racé.

  • Saint-Pierre

Le nez est à la fois fruité et minéral, avec des notes de mine de crayon et des notes plus fraîches, mentholées et réglissées. La bouche se dévoile dans un registre classique et élégant, droit, frais avec une finale particulièrement fine et rafraîchissante.

  • Léoville Barton

Le nez évoque essentiellement les fruits noirs et le sous-bois. C’est surtout la bouche qui distingue ce vin par le soyeux de ses tanins et la matière aérienne, la fraîcheur acidulée et l’intensité du fruité. Très beau !

  • Langoa Barton

Le nez livre un parfum intense de fruits noirs (cassis, mûre) et des notes de bâton de réglisse. En bouche, l’attaque est fraîche et acidulée, dévoilant une trame droite et assez aérienne, aux jolis tanins polis et se terminant par une finale particulièrement fraîche et croquante.

  • Chasse-Spleen

Le nez discret laisse poindre un bouquet alliant de jolis arômes de fruit bien mûr à des notes florales. L’attaque est souple, livrant une matière poivrée, doté d’une belle acidité. La texture est bien équilibrée, marquée par une structure tannique élégante. La finale libère des arômes élégants de fruit noir et de graphite.

  • Pichon Longueville Baron

Assemblage de 80% de cabernet sauvignon et 20% de merlot, ce 2023 affiche 13,2° d’alcool et un pH de 3,7.

Au nez, il livre des arômes de fruits noirs (cassis, myrtilles) et des notes de sous-bois. En bouche, l’attaque est fraîche, la matière dense et crémeuse grâce à des tanins bien présents mais parfaitement soyeux et qui se révèlent progressivement jusqu’au point d’orgue en finale, le tout s’étirant longuement. Un vin racé.

  • Siran

Voici un siran extrêmement réussi. Le nez embaume des parfums de petits fruits rouges et noirs frais et croquants, mais aussi des notes de sous-bois et de champignons. La bouche, particulièrement fraîche et soyeuse livre un beau fruité, une matière très élégante, fluide mais avec de la mâche et se termine par une très belle longueur où les tanins se font plus intenses.

  • Prieuré-Lichine

Le nez est profond et intense avec arômes de fruits noirs, des notes d’herbe fraîche. La bouche montre un parfait équilibre, une trame droite et un beau jus, de la fraîcheur, de la densité et un beau grain de tanins, de la minéralité.

  • Giscours

Assemblage de 71% de cabernet sauvignon, 23% de merlot et 6% de cabernet franc, ce vin livre des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de mine de crayon et légèrement boisées. En bouche, le vin est frais, au fruité acidulé, la matière est bien fluide, juteuse. C’est un vin harmonieux et élégant.

  • Rauzan Segla

Nez très frais et pur, délicat, doté d’un bouquet complexe et plein d’éclat, à dominante florale (pivoine, violette). Une matière gorgée de fruits noirs bien mûrs (baies, mûres), d’épices, de réglisse, est intense et voluptueuse, tapissant le palais. La texture est soyeuse, les tannins veloutés, l’ensemble ample et délicat, aérien, jusqu’à la finale, intensément florale à nouveau, associant les notes de violette, de rhubarbe, de pivoine et de poivre. Beaucoup d’élégance et surtout de délicatesse dans ce vin remarquablement persistant.

Vous l’aurez compris, il y a du très bon dans le Médoc dans ce millésime 2023 et lorsqu’on voit les premiers prix de sortie, entre -20 et -40% pour ce millésime, on se dit qu’il y a vraiment de très bonnes affaires cette année !

Voir tous les primeurs du Médoc

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire