[Primeurs 2023] Smith Haut Lafitte fait coup double, Larcis Ducasse à – 30 %

Suivez la campagne des Primeurs 2023 avec toutes nos notes exclusives. Elles sont à retrouver avec les commentaires de la rédaction dans notre numéro Spécial Bordeaux Primeurs en kiosques depuis le 5 juin et sur terredevins.com.

Après une semaine marquée par de nombreuses sorties du côté des cadors du Bordelais, nous repartons sur le même rythme avec la sortie, en rouge et en blanc, du magnifique cru classé de Graves, le château Smith Haut Lafitte. 2023 est une année particulière pour Florence et Daniel Cathiard, à la tête de la propriété, eux qui ont eu l’immense honneur de recevoir le Roi Charles III en septembre dernier. La visite du souverain a d’ailleurs « donné son titre de noblesse à notre vendange 2023 », dixit l’étiquette spécialement conçue pour orner les flacons de ce millésime « royal ». Côté prix, car c’est bien de cela dont il s’agit, le rouge s’affiche à 127,70 € TTC, soit une baisse de 20 % en comparaison avec le millésime 2022 qui était sorti à 159,60 € TTC. Une jolie opportunité à saisir pour un vin noté 98/100 par la rédaction de Terre de vins : « Le grand vin garde sa droiture : 70 % de cabernet, 23 % de merlot, une robe à disque grenat, veloutée à l’œil, un bouquet iris, encre, cassis et confit de rose, des tanins de grande classe, élégants, harmonieux, une bouche suave et très longue, soulignée de fruits noirs, cassis, myrtille puis graphite. Finale ferme et rafraîchissante. »

Une étiquette royale pour « un grand Smith »
Le blanc, quant à lui, affiche une sortie à 151,20 € TTC, en baisse de 10 % par rapport au 2022. Il est noté 96/100 par la rédaction qui a notamment salué sa profondeur et sa matière : « Robe brillante, intense, ici, c’est 90 % sauvignon, 5 % sauvignon gris, puis sémillon. Nez tonique, palette d’agrumes, silex, de la profondeur en bouche, on est au bord d’une explosion aromatique, encore contenue. Un grand Smith. C’est sa matière qui le distingue, texturée, opulente, avec quand même de l’allonge, finale saline entre citron vert et poivre blanc. » À noter également la sortie du second vin de la propriété en blanc, Les Hauts de Smith, à 36,10 € TTC.

Un Thienpont peut en cacher un autre
Sur la rive droite, ça bouge du côté des vins de la « galaxie Thienpont » avec l’If, noté 94-95/100 par la rédaction de Terre de vins. « Nouveau cuvier inauguré en 2023, avec 16 cuves béton adaptées au parcellaire. Nez aérien, parfumé, très énergique, pivoine et cassis. En bouche, la chair soyeuse s’arque sur une silhouette traçante, ce vin a du lift (pour reprendre les termes de Cyrille Thienpont), un caractère poudré dans le vêtement tannique. Un arc tendu. » Affiché au prix de 144 € TTC, il présente une baisse de 22 % en comparaison avec le millésime précédent.
Après le fils Cyrille, le père Nicolas Thienpont ! Ce dernier – en duo avec David Suire –, supervise avec maestria la vinification du côté du château Larcis Ducasse. Le 1er grand cru classé de Saint-Émilion sort à 70,55 € TTC, soit 30 % de baisse (!) par rapport au 2022 qui s’affichait à 100,80 €. Ce momument de Saint-Émilion a séduit la rédaction de Terre de vins avec un coup de cœur et la note de 97-98/100 : « Quelle réussite, une nouvelle fois, que ce Larcis Ducasse en 2023 ! Pile au point de rencontre entre la force minérale et l’élégance épurée, il arbore un profil aromatique entre pierre à fusil, notes fumées, cerise, violette… La chair est superbement satinée, un jus en dentelle à la souplesse souveraine, se déroulant comme une écharpe de soie, à peine ponctuée de tanins finement ciselés. C’est de la très belle ouvrage, de l’orfèvrerie. Le crayeux électrique de la texture énergise cette matière en suspension, lui confère une sapidité tonique. La finale, séveuse, est une invitation au revenez-y. »

Cet article [Primeurs 2023] Smith Haut Lafitte fait coup double, Larcis Ducasse à – 30 % est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire