[Primeurs 2023] Troplong Mondot, Haut-Bailly et Vieux Château Certan entrent dans la danse

Suivez la campagne des Primeurs 2023 avec toutes nos notes exclusives. Elles sont à retrouver avec les commentaires de la rédaction dans notre numéro Spécial Bordeaux Primeurs en kiosques depuis le 5 juin et sur terredevins.com.

Seulement trois sorties aujourd’hui du côté des Primeurs, mais trois sorties de grande qualité. Poids lourd de la rive droite bordelaise, le château Troplong Mondot a ouvert le bal ce matin avec une mise en marché à 129,60 € TTC, en baisse de 9 % sur le millésime 2022. Ce 1er grand cru classé de Saint-Émilion a reçu la note de 97-98/100 de la part de la rédaction de Terre de vins : « La concentration naturelle de Troplong Mondot joue les équilibristes. La palette arbore des notes florales et légèrement racinaires. Le vin est construit sur une architecture de haut vol : un toucher cachemire se diffuse sur une ossature traçante, qui vient juguler la chair, lui conférer de la vibration. C’est une réelle mâche qui s’offre en milieu de bouche, gainée par le poudré des tanins et l’énergie sous-jacente qui l’étire en longueur. »

Haut-Bailly sort à – 25 %
C’est vers l’ouest qu’il faut se déplacer avec notre deuxième sortie du jour : le château Haut-Bailly. Le cru classé de Graves dirigé par Véronique Sanders affiche une baisse de prix remarquable, passant de 168 € TTC sur le millésime 2022 à 126 € TTC sur le 2023 (- 25 %). Et si le prix a baissé, ce n’est pas le cas de la qualité du vin qui s’est vu décerner un coup de cœur par la rédaction de Terre de vins, agrémenté de la note de 98/100. « Pur et éclatant ! Sa robe violine, brillante et veloutée, éclatante, introduit un bouquet exubérant de mûre, ronce, fraise en confiture, fraise des bois, bourgeon de cassis, cerise noire, la texture étirée et pleine est exceptionnelle, de la trame, des tanins soyeux intégrés, de la longueur, l’ensemble est très sapide, gourmand, frais et minéral avec un toucher de bouche poudré. Le pur style maison et une grande classe. Avec 58 % de cabernet sauvignon, 34 % de merlot, 4 % de franc et de petit verdot, l’assemblage joue à propos avec le meilleur du millésime. » Pour les plus petits budgets, Haut-Bailly II, le bien nommé second vin de la propriété, est disponible à 35,30 €.

Thienpont encore et toujours
Avec l’If et Larcis Ducasse hier, les vins de la famille Thienpont étaient de sortie. C’est encore le cas aujourd’hui avec le monument de Pomerol Vieux Château Certan, conduit par Alexandre Thienpont et son fils Guillaume. Noté 97-98/100, « VCC » a une nouvelle fois séduit la rédaction de Terre de vins : « Nez d’une grande pureté, une définition subtile dans la palette aromatique. La bouche est précise, tendue, campée sur l’énergie sensible de VCC, cette étoffe de taffetas à la fois ferme et lascive qui se déploie en corolle interminable. Une très belle allure, de la consistance, c’est résolument bordelais et pomerolais, avec du goût, de l’allonge et du fond. » Côté prix, là aussi une baisse spectaculaire avec un millésime 2023 mis en marché à 264 € TTC quand le 2022 était sorti à 386,40 € TTC (- 32 %). 

Cet article [Primeurs 2023] Troplong Mondot, Haut-Bailly et Vieux Château Certan entrent dans la danse est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire