[Primeurs 2023] Un lundi ensoleillé par Léoville-Barton, Croix de Labrie … 

Suivez la suite de la campagne des Primeurs 2023 sur notre site Terredevins.com avec nos notes exclusives. Toutes les notes et tous les commentaires de la rédaction seront à retrouver en intégralité dans notre numéro Spécial Bordeaux Primeurs à paraître prochainement.

Dans la foulée de Cheval Blanc, ce lundi 13 mai est riche en sorties primeurs sur des vins qui ont conquis la rédaction de Terre de vins. A commencer par le Grand Cru Classé 1855 de Saint-Julien, le magnifique Château Léoville Barton : Entre rose et violette, Léoville-Barton déploie une aromatique florale, presque poudrée. La délicatesse prévaut. La bouche est souple, digeste, veloutée sans excès, définie par un toucher tannique d’une parfaite précision. Tout est à sa place, centré, dans le style caractéristique de cette maison qui travaille tellement bien. Avec un 95-96, ce Saint-Julien de la famille Sartorius-Barton reste une valeur sûre au prix de 78,10€, ce qui en fait un des meilleurs rapports qualité-prix de la Place. Le Château Langoa-Barton, avec une note de 92-93, est aussi la bonne affaire de cette campagne primeurs au prix de 41,15€ : Au premier nez, on est surpris par son profil explosif, sur un fruit exubérant, presque alcooleux. La bouche nous semble un peu en retrait, souple et déliée, campée sur une acidité saillante mais des tanins vigoureux. Entre classicisme et puissance, c’est un vin juteux, savoureux, qui s’avérera digeste. L’autre vin de la famille, le Château Mauvesin-Barton en Moulis-en-Médoc, sort à 16,80€. 

Toujours dans Médoc, sur les terres de Margaux, le Château Kirwan, Grand Cru Classé 1855, se négocie à 37,70€, fort d’un 92-93/100 par la rédaction de Terre de vins : Sur un registre très explosif, déclinant une batterie de fruits rouges et noirs très exubérante, Kirwan annonce un profil concentré. La bouche, crémeuse, opulente, se campe sur des tanins fondus, l’ensemble se révélant charmeur, gourmand, à défaut d’avoir une très grande longueur.

Enfin, une autre sortie attendue ce lundi 13 mai, en rive droite, le Saint-Emilion Grand Cru Classé le Château Croix de Labrie qui sort à 96€, coup de cœur de la rédaction avec un 95-96 au compteur et un commentaire à la mesure de cette note :  Les microparcelles de cette petite propriété de 5 hectares permettent de faire un travail de précision à la vigne et au chai. L’âge avancé des vignes engage également plus de complexité et de finesse. C’est ce qui caractérise ce vin qui montre une ossature bien détaillée. Des notes de guimauve et de violette offrent leur douceur et l’élevage reste fondu. L’attaque est franche et la matière conserve un tempérament juteux. Le caractère crayeux du terroir ressort et apporte beaucoup de fraîcheur. C’est un grand vin indéniablement.

Cet article [Primeurs 2023] Un lundi ensoleillé par Léoville-Barton, Croix de Labrie …  est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire