Quels accords mets et vins avec une galette des rois ?

Accords mets et vins galette des rois vins

Tous les 6 janvier, comme le veut la tradition, nous tirons les rois. C’est l’heure de sortir la galette du four. Mais quelle bouteille choisir pour accompagner cette occasion ? Cidre, poiré, vin blanc sec, vin moelleux, liquoreux, champagne ? Les conseils d’iDealwine…

L’Epiphanie est une fête chrétienne qui vient célébrer la visite des rois mages au Messie. Mais la date de l’Epiphanie correspond à l’origine à une fête païenne. Les Romains célébraient les Saturnales, fêtes au cours desquelles les positions sociales étaient inversées : la personne tirée au sort devenait alors roi le temps de la festivité. Cette tradition est restée et s’incarne aujourd’hui par une fève insérée dans la galette. La coutume de la galette des rois est toujours aussi vivante aujourd’hui, et contrairement à autrefois, elle s’étend presque jusqu’à la fin du mois de janvier ! L’Epiphanie a lieu à l’aube de la nouvelle année, théoriquement 12 jours après la naissance de Jésus-Christ, soit le 6 janvier selon la liturgie romaine. Mais pour que l’Epiphanie puisse être célébrée par tous, sa date est transférée au second dimanche suivant Noël dans les pays où cette fête n’est pas un jour férié.

Traditionnellement, les galettes sont faites à base de frangipane. Choisissez votre galette légère, garnie d’une fine couche de frangipane et pas trop sucrée si possible. D’autres versions plus modernes ont vu le jour, à base de pommes par exemple, ou de pralines chez nos amis lyonnais, mais les varriantes sont de plus en plus nombreuses car les chef pâtissiers et boulangers regorgent de créativité. En Provence et plus globalement dans le sud de la France, les becs sucrés sont souvent amateur d’une variante, la brioche des rois ou gâteau des rois.

Mais avec quel accompagnement marier une galette des rois ?

Le cidre avec la galette des rois : le mariage d’amour

C’est sans doute, le mariage le plus classique et le plus efficace. Cette boisson pétillante, festive, affrontera sans sourciller le sucre de la galette. Par ailleurs, le cidre présente l’avantage de n’être que faiblement alcoolisé (un choix judicieux donc, notamment pour ceux qui décident de modérer leur consommation d’alcool au mois de janvier…).

Le choix du cidre est ici primordial. Nos coups de cœur vont sans surprise à Eric Bordelet et ses cidres et poirés haute couture ainsi qu’à la Maison Hérout qui date de 1946 et à la Cidrerie du Vulcain.

Les poirés présentent un aspect légèrement plus léger et acidulé que les sydres, c’est ainsi qu’Eric Bordelet les appelle en hommage à leur nom historique. Ancien sommelier, Eric Bordelet conçoit ses cuvées comme des vins, elles résultent donc de l’assemblage de plusieurs variétés de pommes ou de poires : « J’ai planté 40 % de pommes amères, 40 % de pommes douces et 20 % de pommes acidulées : l’amertume c’est la charpente, la douceur donne la chair, l’acidité le soutien aromatique. ». Voilà donc des cuvées qui réconcilieront amateurs de vins et néophytes. Et si vos invités ne les connaissent pas encore, méfiez-vous et prévoyez les quantités suffisantes – ou des magnums -, car ils tomberont forcément, comme nous, sous le charme !

Voir les cidres et poirés disponibles

pommiers cidres Eric Bordelet

L’Alsace : une région reine pour les accords avec la galette des rois

Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, les vins d’Alsace se présenteront comme de parfaits compagnons de la galette. Vous pourrez ouvrir un gewurztraminer, un pinot gris ou un muscat dont les arômes fruités et délicatement fumés sauront parfaitement sublimer la frangipane déjà sucrée. Un de nos coups de cœur alsaciens, le domaine Albert Mann, produit des vins biodynamiques tout en finesse et en profondeur. De quoi impressionner vos convives avec des accords moins classiques.

Le crémant d’Alsace d’Albert Mann, dont les méthodes d’élaboration sont similaires à celles du champagne, offrira des arômes de pâtisserie et de fruits secs qui se mêleront idéalement à votre plat.

Voir les vins moelleux et effervescence d’Alsace

Accords mets et vins galette des rois et vins alsace

Quel autre accompagnement pour une galette des rois ?

Que boire d’autre avec une galette ? Le chenin avec son caractère fruité (arômes de pomme, de coing etc.) sera parfait pour la galette. Il faut cependant choisir une cuvée moelleuse ou liquoreuse à Vouvray ou Montlouis, voir même un pétillant. Nous pensons notamment à François Chidaine ou La Taille aux Loups que nous plébiscitons chez iDealwine. La teneur en sucre résiduel est généralement indiquée sur la contre-étiquette. Une cuvée sans sucre pourrait se montrer au contraire inappropriée car elle soulignerait le caractère acide du vin.

Nous pourrions, pourquoi pas, voyager à Beaumes-de-Venise ou en Corse ? Ou vers le Sud-Ouest ? Ce serait l’occasion d’ouvrir un jurançon de l’excellent domaine Clos Joliette, un mythe que tout amateur de grands blancs du Sud se doit d’avoir dégusté au moins une fois dans sa vie.

Il n’est pas impossible de proposer un sauternes ou un champagne avec une galette. Mais le premier présente l’inconvénient d’être très riche (il convient en revanche bien à une galette à la pomme) et le second au contraire d’être trop vif pour un dessert. Si vous tenez au champagne, privilégiez une cuvée dosée, évitez les version extra-brutes.

Lire nos autres articles du Journal sur les accords mets et vins :

Les recettes d’iDealwine, desserts gourmands et généreux

Accords mets et vins : quel vin servir avec des desserts fruités ?

Accords mets et vins | Desserts de fête emblématiques du monde

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire