[Rhône] Aqueria acquis par Guigal - Routes des vins

[Rhône] Aqueria acquis par Guigal

La famille Guigal vient de racheter à la famille de Bez le Château d’Aqueria, producteur de Tavel et Lirac en vallée du Rhône méridionale.

« C’est un domaine historique et emblématique de Tavel, mais également un producteur de Lirac, une appellation montante en Vallée du Rhône méridionale et que nous n’avions pas encore en portefeuille » se réjouit Philippe Guigal. Le producteur-négociant était en revanche déjà présent sur Tavel en négoce depuis 1942 mais le domaine n’aura pas vocation tout comme Nalys à Châteauneuf-du-Pape depuis cinq ans à devenir un fournisseur mais restera autonome.

L’empreinte de Bez

Aqueria appartenait depuis quatre générations à la famille de Bez. Jean Olivier, docteur en droit, avait acheté en 1919 la propriété aux moines de l’abbaye de Villeneuve-lès-Avignon. C’est Joseph Louis d’Aqueria qui lui avait donné son nom en rachetant ce quartier de Tavel dit du Puy Sablonneux en 1595. Le château actuel avec son double perron et son jardin à la française avait été érigé au XVIIIe siècle avant de passer entre les mains de nombreuses familles. Aqueria a été transmis par Jean Olivier à ses filles Mireille de Bez et Nicole Boccon-Gibod, son gendre, Paul de Bastier de Bez en prenant alors la direction, suivi dans les années 80 par Vincent et Bruno, ses petits-fils. L’an dernier, après le départ de Raphaël, le fils de Vincent revenu au domaine en 2018, « nous avions entamé de longues discussions avec la famille, notamment avec Vincent qui incarnait le domaine depuis près de 40 ans et qui est décédé au début de l’année » précise Philippe Guigal. Son frère Bruno, chef de culture, restera au domaine tout comme l’équipe actuelle; Ralph Garcin, le directeur du château Nalys qui habite à 5 mn de la propriété fera le lien.

Vers le bio

Le domaine s’étend sur 98 ha dont 68 ha de vignoble d’un seul tenant. Il produit des tavels rosés mais également des liracs blancs et rouges, environ 380 000 bouteilles dont les trois-quarts en Tavel. 55 % des bouteilles sont expédiées à l’export, principalement aux Etats-Unis où Aqueria est distribué depuis plus de 40 ans par Kobrand, en Belgique, au Canada, en Suisse, au Luxembourg… La famille Guigal ne prévoit guère de changements. « Contrairement à Nalys où nous avions du reprendre en mains la viticulture et l’œnologie et où il y avait peu ou pas de réseau commercial, Aqueria est déjà reconnu pour ses vins d’excellente qualité, les installations de pressurage, de maîtrise des températures…sont opérationnelles et qualitatives et le château a un beau réseau de distribution. Nous avons juste l’ambition de convertir le vignoble en bio après le millésime 2022 ». Ce sera d’autant plus facile que le domaine labellisé HVE depuis 2014 est déjà riche en matière de biodiversité avec un tiers de forêts et de taillis.

©DR

Cet article [Rhône] Aqueria acquis par Guigal est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire