Rue des bulles et boutiques éphémères pour la fin d’année - Routes des vins

Rue des bulles et boutiques éphémères pour la fin d’année

Les Parisiens ont de la chance, plusieurs lieux originaux et éphémères ouvrent leurs portes juste pour la période des fêtes. L’occasion pour les gourmands de découvrir et de faire son marché de bulles, de vin ou de spiritueux.

A tout seigneur tout honneur, le champagne est aux premières loges à l’approche des fêtes. La maison Veuve Clicquot a ouvert le bal dès le 8 novembre avec sa boutique éphémère au rez-de-chaussée du Printemps Haussmann. Dans cet espace coloré du jaune orangé emblématique de la maison, on découvre la nouvelle collection ICONS en édition limitée. Toujours design et fonctionnelle, désormais plus respectueuse de la nature et personnalisable, elle habille le champagne brut de ses objets fétiches comme l’ice-jacket rafraichissante ou le spectaculaire seau en carton.

Rue des Bulles avec Nicolas Feuillatte

La Rue Montorgueil, dans l’ancien quartier des Halles, devient la #RueDes Bulles. Dans ce coin très parisien niché au pied de l’église Saint Eustache les restaurants et les commerces liés à la gastronomie sont à touche-touche. Ils attirent encore plus de monde depuis le 8 décembre et jusqu’au 1er janvier 2023 grâce au champagne Nicolas Feuillatte qui investit les lieux en collaboration avec les enseignes de la rue. Pas moins de 6 000 ballons blancs et dorés (100% biodégradables) sont suspendus à 6 m de hauteur. Cette canopée inattendue s’illumine de guirlandes led à la tombée de la nuit, comme autant de fines bulles libérées dans le ciel parisien. Rendez-vous pour une « bubbly hour » champagne dans les bars et restaurants et bien sûr tous les soirs de 18 h à 20h à la boutique Florida de Champagne Nicolas Feuillatte.

Spiritueux en fête

Côté spiritueux l’offre est plus diverse. L’édition limité de la distillerie écossaise Glenmorangie A Tale of the Forest est à découvrir sur une carte de cocktails éphémère imaginée par Hakan Sezen, le mixologue du restaurant Inavoué au coin de la place du marché Saint-Honoré (Paris 1er). Trois accords ont été réalisés avec ce premier whisky Glenmorangie élaboré à partir d’orge fumé avec des plantes des bois, avec des cèpes et figues rôties déglacés au whisky, avec des yakitoris au comté ou avec une chiffonnade de saucisson à la truffe et gelée au whisky.

Peinture éphémère

Le gin Bombay Sapphire a investi un atelier de peinture éphémère au Théâtre du Gymnase (Paris 10è) qui restera accessible jusqu’au début de janvier. L’expérience proposée est originale, puisque les participants sont plongés dans un décor à lumière noire, éclairé aux néons. Ils peuvent y créer leur propre œuvre d’art, avant de savourer des cocktails à base de gin Bombay Sapphire. L’atelier Paint in the Dark est lancé par la plateforme de loisirs Fever (sur réservation à partir de 34 € avec 3 cocktails). Une carte blanche dans l’obscurité qui ne laisse pas indifférent.

Cet article Rue des bulles et boutiques éphémères pour la fin d’année est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire