Saint-Chinian invite les chefs biterrois autour de ses vins Virtuoses - Routes des vins

Saint-Chinian invite les chefs biterrois autour de ses vins Virtuoses

Le syndicat des vins de Saint-Chinian renouvelle sa formule des Virtuoses autour de la scène gastronomique biterroise. Sous la présidence de Pierre Augé, chef de la Maison de Petit Pierre, les chefs des plus belles adresses de Béziers et de ses alentours ont dégusté et imaginé les accords mets-vins avec les plus beaux vins de l’appellation

Depuis la première édition des Virtuoses, en 2009, entre vignerons, à Saint-Chinian, dans les locaux du syndicat, jusqu’à nos éditions à Londres, New York ou Montréal, le concept a fait du chemin”, résume Nelly Bellot, directrice du syndicat. “Les valeurs restent les mêmes”, ajoute Gaylord Bruguière, en charge de la communication, “promouvoir le partage et la connaissance au sein du vignoble autant qu’à sa notoriété sur nos marchés. Nous sommes allés la chercher loin, après d’experts anglais, américains, canadiens… Nous sommes revenus ici l’an dernier, boucler la boucle des dix ans avec Andrew Jefford qui a réalisé une remarquable expertise de terroirs Schistes&Calcaires, mais aussi grès. Cette année, nous avons voulu célébrer la scène gastronomique de Béziers, remarquablement active. Ses chefs sont aussi créatifs qu’ils sont engagés dans la révélation de leur terroir… comme nos vignerons !

Autour de Pierre Augé, les chefs Julien Bousquet (Pica-Pica), Frédéric Revilla (le Faitout), Patrick Olry (l’Ambassade), Clément Bonano (la Mécanique), Sébastien Caille (le Terminus), Bruno Capellari (l’Harmonie), Stéphan Porche (la Table de Castigno) et leurs seconds de cuisine ou sommeliers (Hugo Faure et Matthieu Bass pour le Chameau Ivre) étaient réunis au Café de la Paix du chef David Delmoral et son sommelier Quentin Milhé-Caste.

©Sarah Hargreaves

Des accords mets-vins de l’entrée au dessert

Nous sommes heureux de cette communion de tous les talents des artistes de la table qui ont élu domicile en Biterrois ”, explique Roger Martin, actuel président du syndicat de Saint-Chinian et qui passera le flambeau à Luc Simon du Clos Bagatelle le 31 décembre prochain. “ Cette jeune génération se connaît, se parle, se respecte. Nous leur avons demandé de choisir leurs cuvées préférées et de bâtir des accords mets-vins pour l’entrée, le plat et le dessert. ”

L’exercice est difficile, surtout pour les desserts, notent les chefs. Mais pas impossible ! Pour Pierre Augé “ nos clients sont demandeurs d’accords mets-vins taillés sur mesure. L’importance du conseil et de l’écoute du sommelier est fondamentale. Après, reconnaissons qu’un bon vin en bonne compagnie régale nos clients sur tous les plats, on n’est pas obligé de penser à un accord précis. Les accords que nous inspire un vin sur le papier ne sont pas sûrs de marcher une fois à table… Peu importe, on aime le défi et l’expérience : les vins sont une source d’inspiration puissante, qu’on peut aussi s’autoriser à aimer pour ce qu’ils sont.

Cet article Saint-Chinian invite les chefs biterrois autour de ses vins Virtuoses est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire