Saint-Mont, 25 ans en Faîte

Le traditionnel assemblage du Faîte, grande cuvée des vignerons de Saint-Mont, célébrait sa 25ème édition ce début de semaine à Paris, sous le parrainage de Florent Martin et Alain Caron. L’occasion de mesurer le chemin parcouru en un quart de siècle.

Lorsque l’on pense à l’AOC Saint-Mont dans le Gers, on pense aussi immanquablement à la coopérative Plaimont, acteur essentiel de l’essor de cette appellation (mais aussi des côtes-de-gascogne, du madiran et du pacherenc) qui brille par son dynamisme et son attachement à valoriser les cépages du piémont pyrénéen. En ce début de semaine à Paris, le décor très palace de l’hôtel The Peninsula accueillait bérets et accents chantants pour célébrer la 25ème édition de l’assemblage du Faîte de Saint-Mont, grande cuvée qui se décline en rouge et en blanc.

Comme le veut la tradition depuis 1996 avec le regretté André Daguin, une ou deux personnalités liées au vin et à la gastronomie parrainent cet assemblage, auquel participent également différents professionnels de la filière (journalistes, acheteurs) en donnant leur avis à l’aveugle sur une sélection d’échantillons qui donnent les « orientations » possible de la cuvée. Cette année, les deux parrains étaient Alain Caron (chef, entrepreneur, e?crivain, et journaliste qui fait rayonner la cuisine franc?aise aux Pays-Bas) et Florent Martin (meilleur sommelier de France 2020 et chef sommelier au The Peninsula depuis 2021). Les deux hommes ont donc présidé à la dégustation et à l’assemblage final, qui s’est conclu ainsi :

Le Fai?te AOC Saint Mont Rouge 2021 : un assemblage issu de 75 % de Tannat, 15% de Pinenc et 10% de Cabernet Sauvignon provenant des terroirs de Plaisance (20%), d’Aignan (50%), et de Saint-Mont (30%). Les parrains ont eu un coup de cœur pour l’e?chantillon n°1, sur le fruité et l’élégance, associant rondeur, fraîcheur et pureté des tannins.
Le Fai?te AOC Saint Mont Blanc 2022 : l’assemblage est constitue? de 60% de Gros Manseng (30% fermente? et e?leve? en cuve et 30% en fu?t de 400 litres), Petit Courbu (30%) et d’Arrufiac (10%, fermente?s et e?leve?s en cuve, le juste ne?cessaire pour une petite amertume en finale de bouche). Les raisins sont issus de parcelles de sables fauves et d’argile, sur des expositions Nord-Ouest. Notes d’agrumes, de mangue, d’amande, et quelques notes de?licates de brioche. La bouche est tendue par une belle acidite? bien mai?trise?e.

Ces deux vins au beau potentiel de garde seront prochainement disponibles pour les amateurs, qui seraient bien avisés d’en mettre en cave. Une dégustation verticale de différentes cuvées de Saint-Mont (Le Faîte, La Madeleine, Le Monastère, Cirque Nord, la cuvée préphylloxérique) remontant jusqu’en 1996 a permis de mesurer la façon dont ces vins traversent les années avec élégance.

Les parrains de l’Assemblage du Faîte depuis 1996

  • Faîte rouge 1996 : André Daguin
  • Faîte rouge 1997 : Frédéric Lebel
  • Faîte rouge 1998 : Alain Dutournier
  • Faîte rouge 1999 : Guido Francque (Belgique) et Frédéric Lebel (France)
  • Faîte rouge 2000 et Faîte blanc 2001 : Philippe Faure-Brac
  • Faîte rouge 2001 et Faîte blanc 2002 : Myriam Huet et Alain Landolt
  • Faîte rouge 2002 et Faîte blanc 2003 : Yumi Tanabé (Japon) et Pierre Casamayor (France)
  • Faîte rouge 2003 et Faîte blanc 2004 : Tim Atkin (UK) et John Salvi (France)
  • Faîte rouge 2004 et Faîte blanc 2005 : Pascal Carré (Luxembourg) et Michel Guérard (France)
  • Faîte rouge 2005 et Faîte blanc 2006 : Vincent Labeyrie (France) et Timo Honiget Jan Van Lissum (NL)
  • Faîte rouge 2006 et Faîte blanc 2007 : Joanna Simon (UK) et Jean-Luc Pouteau (France)
  • Faîte rouge 2007 et Faîte blanc 2008 : Gérard Basset (UK) et Michel Bettane (France)
  • Faîte rouge 2008 et Faîte blanc 2009 : Eric Boschman (Belgique) et Olivier Poussier (France)
  • Faîte rouge 2009 et Faîte blanc 2010 : René Van Heusden (Pays-Bas), John Euvrard (France) et Clément et Damien Cazaux (France)
  • Faîte rouge 2010 et Faîte blanc 2011 : Anthony Rose (UK) et Frédéric Siméon (France)
  • Faîte rouge 2011 et Faîte blanc 2012 : Caro Maurer (Allemagne) et Babette de Rozière (France)
  • Faîte rouge 2012 et Faîte blanc 2013 : Yoichi Sato (Japon) et Enrico Bernardo (France)
  • Faîte rouge 2013 et Faîte blanc 2014 : Andreas Larsson (Suède) et Laure Gasparotto (France)
  • Faîte rouge 2014 et Faîte blanc 2015 : André Dubosc (France) et Pim Nolen (Hollande)
  • Faîte rouge 2015 et Faîte blanc 2016 : Olly Smith (Royaume-Uni) et Serge Dubs (France)
  • Faîte rouge 2016 et Faîte blanc 2017 : Raimonds Tomsons (Lettonie) et Florian Balzeau (France)
  • Faîte rouge 2017 et Faîte blanc 2018 : Gaëtan Bouvier (France) et Roger Voss (France)
  • Faîte rouge 2018 et Faîte blanc 2019 : Romana Echensperger (Allemagne) et Fabrice Sommier (France)
  • Faîte rouge 2019 et Faîte blanc 2020 : Patrick Azcué (France) et Robert Desbureaux (France)
  • Faîte rouge 2020 et Faîte blanc 2021 : Christian Péchoutre (France) et Andy Howard (UK)
  • Faîte rouge 2021 et Faîte blanc 2022 : Florent Martin (France) et Alain Caron (Pays-Bas)

Cet article Saint-Mont, 25 ans en Faîte est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire