Sillonner le vignoble bordelais en taxi anglais, why not avec Wine Cab ?

Depuis 2015, Antoine Beucher a décidé de proposer une expérience oenotouristique différente dans les vignes bordelaises. Avec en vedette, des taxis anglais, mais pas uniquement…

En les croisant dans une rue de Bordeaux ou au détour d’une parcelle médocaine ou du côté de Saint-Emilion, on pourrait croire à une hallucination. Les Anglais seraient-ils revenus en Aquitaine pour continuer la guerre de Cent Ans ? Fort heureusement, il n’en est rien. Et si ces symboles londoniens sillonnent aujourd’hui la région, c’est parce qu’Antoine Beucher a voulu proposer une approche nouvelle aux touristes en goguette dans la région après avoir été déçu des visites privées classiques avec chauffeur. En croisant un taxi anglais à Paris, c’est le déclic. Lui qui travail depuis 30 ans dans le secteur de l’événementiel tient son concept original. Lucide, il sait qu’il lui faut toutefois proposer une expérience globalement atypique et exceptionnelle. Il va donc aller démarcher de très beaux domaines, de la propriété familiale de qualité au grand domaine réputé au patrimoine magnifique. Selon les formules, les passagers de ses taxis vont pouvoir réaliser de 1 à 4 dégustations, sur une demi-journée ou une journée entière. Château Giscours, château du Taillan, château Prieuré-Lichine, château Soutard ou bien encore château la Gaffelière sont quelques-unes des étapes proposées. Avec, chaque fois, un peu plus que la seule dégustation classique. Dégustation à la barrique ou d’échantillons, participation au tri des raisins pendant les vendanges…

Des rétro tours

Actuellement, Wine Cab dispose de 3 taxis anglais. Initialement, Antoine Beucher souhaitait utiliser un bus à impériale. Moins pratique ! Les participants qui sont pris en charge à Bordeaux, ont le choix entre différents circuits tant sur la rive gauche que sur la rive droite. Découverte de Saint-Emilion ou du Médoc, de vignobles bio ou dirigés par des femmes, il y en a pour tous les goûts. Quand il ne conduit pas lui-même ses clients, Antoine confie cette tâche à 3 chauffeurs dont 2 ont le WSET 2, diplôme généraliste sur le vin leur permettant d’apporter de la matière sur le vignoble, la typicité des vins de la région. Les Américains adorent, ils représentent d’ailleurs près de la moitié des clients. Rares demeurent les Français à tester l’expérience, certainement du fait des tarifs plutôt élevés mais justifiés au regard des prestations (à partir de 450€ pour 2 personnes). Les entreprises sont également ciblées avec des offres spécifiques intégrées à des séminaires dans la région. Dans ce cas, Wine Cab mobilise, outre les taxis anglais, des 2CV et des combi VW. La nostalgie bat son plein et cela fonctionne. Et pour conserver un souvenir, un roadbook avec les photos prises le jour J sur le parcours par le chauffeur, avec un polaroïd évidemment.  

Cet article Sillonner le vignoble bordelais en taxi anglais, why not avec Wine Cab ? est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Il n'y a pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire