Sorti des eaux, le conteneur est-il la cave à vin du futur ?

67 % des Français consomment du vin a minima une fois par semaine : cent bouteilles sont ouvertes chaque seconde sur le territoire national, en faisant le second pays consommateur dans le monde entier. Ces quelques chiffres traduisent l’engouement grandissant pour la question vinique dans l’Hexagone. Accompagnant cette tendance, le marché voit émerger des concepts innovants venant répondre aux besoins de ces néo-consommateurs, amateurs et avertis.

Dans cette veine, l’agence BToB Classy, spécialisée dans le design d’espace, commercialise depuis quelques mois une déclinaison de micro-espaces thématiques logés dans d’anciens conteneurs maritimes de “premier voyage”, chargés qu’une seule fois et récupérés auprès de fournisseurs français. Ces “Tiny-Pop” en acier corten proposent une immersion privilégiée dans un cadre défini : le cinéma pour la première version, une cave à vin pour la seconde.

Ainsi, depuis le mois d’octobre, l’entreprise parisienne présente un conteneur de 12 mètres carrés, dédié aux amateurs de vins en tous genres. Conçu avec des matériaux propres, autonome grâce aux panneaux solaires dont il est doté, le conteneur propose une bulle décalée à ceux dont l’habitat ne permet pas un espace dédié à leur passion. Contrôle des températures grâce à une climatisation réversible, hygrométrie vérifiable depuis son portable, absence de vibrations, le “cube” dispose de toutes les qualités d’une cave à vin.

La structure ne nécessite pas de permis de construire, est intégralement autonome et peut être revendue aisément. L’espace dégustation se couple d’une cave avec une capacité de stockage de 1 400 bouteilles qui ne restreindra pas les ardeurs des grands collectionneurs. Destiné aux particuliers et professionnels, le conteneur “Oeno” est vendu au prix de 33 990 euros, livré et équipé.

Cet article Sorti des eaux, le conteneur est-il la cave à vin du futur ? est apparu en premier sur Terre de Vins.

Commentaires

  • Pas encore de commentaires...
  • Ajouter un commentaire